L'attirance des cœurs vers la demeure du bien–aimé

Description

Jazb al–qulūb ilá diyār al–maḥbūb (L'attirance des cœurs vers la demeure du bien–aimé) par 'Abd al–Haqq ibn Sayf al–Din Dihlavi (1551–1642) est un ouvrage, en 17 chapitres, sur l'histoire et les coutumes de la ville de Médine. Deuxième cité la plus importante pour les musulmans, après La Mecque, Médine abrite les tombeaux du prophète Mahomet et de quelques–uns de ses proches compagnons. L'Hégire (désigne le départ de Mahomet et de ses disciples de La Mecque vers Médine, appelée Yathrib à l'époque) en 622, moment charnière de l'histoire islamique, marque le début du calendrier musulman. Dans son introduction, Sayf al–Din indique que Wafā' al–wafā' bi akhbār dār al–muṣṭafa (Histoire complète de la demeure de l'Élu), de Nur al–Din Abu al–Hasan al–Samhudi (1440–1506), fut sa principale source. Il raconte également qu'il commença son ouvrage lors d'une visite à Médine en 998 après l'Hégire (1589–1590 apr. J.–C.) et qu'il l'acheva à Delhi en 1001 après l'Hégire (1592–1593 apr. J.–C.). Bien que Sayf al–Din aborde les coutumes du pèlerinage à Médine, la majeure partie de l'ouvrage est consacrée à la structure de la ville et à l'architecture de ses espaces religieux et séculaires (dont la plupart étaient tombés en décrépitude ou avaient été démontés de façon délibérée au cours des derniers siècles). Le volume présenté ici est la troisième édition de l'œuvre, imprimée et publiée en 1914 à la Newal Kishore Press, célèbre maison d'édition de Lucknow, en Inde.

Dernière mise à jour : 30 septembre 2016