Voyages dans les provinces himalayennes de l'Hindoustan et du Penjab, au Ladakh et au Cachemire, à Peshawar, Kaboul, Kondôz et Boukhara

Description

William Moorcroft (1767–1825), chirurgien vétérinaire, dirigea un temps un cabinet vétérinaire à Londres, puis il fut engagé en 1807 par la Compagnie des Indes orientales pour gérer l'élevage des chevaux. Arrivé en Inde en 1808, il prit la tête des opérations de la section des étalons de la Compagnie à Pusa, au Bengale. En 1811 et 1812, il effectua des voyages vers le nord–ouest en quête d'étalons plus grands et de meilleure qualité que ce qu'il avait pu trouver en Inde. En juillet 1812, il traversa la chaîne de l'Himalaya et devint un des premiers Européens à entrer au Tibet par cette route. À cette époque, outre son activité d'achat de chevaux, il s'intéressa à l'ouverture de relations commerciales entre l'Asie centrale et la Grande–Bretagne et à l'expansion de l'influence britannique au nord–ouest de l'Inde britannique afin de contrer, selon lui, la présence croissante de la Russie dans la région. En mai 1819, Moorcroft obtint la permission de la Compagnie des Indes orientales d'entreprendre un voyage à Boukhara (en actuel Ouzbékistan). Il atteignit la ville en février 1825, après un périple de plus de cinq ans qui l'emmena au Ladakh, au Cachemire, à Rawalpindi, à Peshawar, en Afghanistan via le col de Khyber, ainsi qu'à Kaboul et Kondôz jusqu'à sa destination finale. Il commença son voyage retour vers l'Inde en juillet 1825, mais il mourut suite à une fièvre à Balkh, en Afghanistan, le 27 août. Voyages dans les provinces himalayennes de l'Hindoustan et du Penjab est le récit par Moorcroft de son périple de 1819 à 1825. L'ouvrage fut édité à titre posthume et publié par Horace Wilson, professeur de sanskrit à l'université d'Oxford et membre de la Société royale asiatique, en utilisant les nombreux carnets de notes et la correspondance de Moorcroft. Le premier volume est entièrement consacré au voyage de Moorcroft au Ladakh et à son séjour dans la région. Le deuxième volume vient compléter le récit du séjour de Moorcroft au Ladakh et raconte son voyage au Cachemire, à Kaboul et à Boukhara. Le livre contient une carte détaillée de l'Asie centrale compilée et dressée par le cartographe londonien John Arrowsmith, basée principalement sur les notes d'observation de George Trebeck, jeune Anglais qui accompagna Moorcroft pendant le voyage et qui recueillit des données géographiques mesurées en pas, avec des relèvements au compas.

Date de création

Informations d'édition

J. Murray, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

Travels in the Himalayan provinces of Hindustan and the Panjab; in Ladakh and kashmir; in Peshawar, Kabul, Kunduz, and Bokhara

Type d'élément

Description matérielle

2 volumes : cartes ; 23 centimètres

Références

  1. Elizabeth Baigent, “Moorcroft, William (bap. 1767, d. 1825),” in Oxford Dictionary of National Biography (Oxford, U.K.: Oxford University Press, 2004).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 30 septembre 2016