Journal de la résidence de trois ans en Perse d'un diplomate

Description

Edward Backhouse Eastwick (1814–1883), diplomate et orientaliste britannique, est mieux connu pour ses traductions de classiques de la littérature persane. Après des études à Balliol College et Merton College, à Oxford, Eastwick partit pour l'Inde, où il rejoignit l'infanterie de Bombay en tant qu'élève officier. Il intégra rapidement la Compagnie des Indes orientales, puis la fonction publique britannique, principalement du fait de ses compétences linguistiques. Outre les postes administratifs variés qu'il occupa en Inde, Eastwick fut diplomate britannique en Perse (Iran) et au Venezuela. Dans Journal de la résidence de trois ans en Perse d'un diplomate, il raconte ses activités dans le pays entre 1860 et 1863, période critique quelques années après la guerre anglo–persane de 1856–1857. Eastwick quitta Londres le 1er juillet 1860 et, voyageant par Paris, Marseille, Athènes, Istanbul, Sinop, Tbilissi et Tabriz, il atteignit Téhéran le 20 octobre pour prendre ses fonctions de secrétaire de la légation britannique auprès de la cour de Perse. Nommé par la suite à la tête de la mission britannique au Khorassan, Eastwick arriva à Mechhed en août 1862 afin de participer à la médiation entre les gouvernements persans et afghans. Il rentra à Téhéran en décembre 1862, où il devint chargé d'affaires de la mission britannique, mais il fut rappelé à Londres au mois de février de l'année suivante. Journal de la résidence de trois ans en Perse d'un diplomate est constitué de deux volumes. Le premier volume raconte en détail le voyage d'Eastwick à Téhéran et décrit le fonctionnement de la mission britannique et de ses relations avec les missions françaises et russes. Il aborde également ses visites dans plusieurs provinces. Le deuxième volume, basé sur le séjour d'Eastwick à Mechhed, est principalement un récit des activités de l'émir afghan Dost Mohammad Khan (règne : 1826–1839 et 1842–1863) et de son attaque en 1855 sur Hérat, à l'époque contrôlée par les Persans et administrée par le gouverneur du Khorassan. Le livre contient plusieurs annexes, dont une table répertoriant les étapes sur la route de Trébizonde (aujourd'hui Trabzon, en Turquie) à Tabriz, avec la distance entre chaque étape en heures et en miles (temps total et distance : 173 heures ; 490 miles), ainsi qu'un tableau d'ascendance dépliant du shah régnant de Perse.

Date de création

Informations d'édition

Smith, Elder, & Company, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

Journal of a diplomate's three years' residence in Persia

Type d'élément

Description matérielle

2 volumes : illustrations, tableaux généalogiques ; 21 centimètres

Références

  1. Parvin Loloi, “Eastwick, Edward Backhouse (1814‒1883), in Encyclopedia Iranica. http://www.iranicaonline.org/articles/eastwick-edward-backhouse-.
  2. Stanley Lane-Poole, revised by Parvin Loloi, “Eastwick, Edward Backhouse (1814‒1883),” in Oxford Dictionary of National Biography (Oxford, U.K.: Oxford University Press, 2004).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 30 septembre 2016