Orphelins réfugiés dans un foyer pour enfants à Kiev

Description

Cet orphelinat de Kiev, en Ukraine, recueillait les enfants, originaires pour la plupart de petites villes, qui avaient survécu aux pogroms (émeutes antijuives) de mai 1920. Dans les années qui suivirent immédiatement la révolution russe et jusqu'à la fin de la guerre civile russe, les territoires contestés de l'ancien Empire russe subirent les invasions répétées des forces ukrainiennes, bolchéviques et polonaises. Pendant cette période de bouleversement politique, de nombreux pogroms eurent lieu, et les maladies et la famine étaient monnaie courante. En Ukraine, des centaines de milliers d'enfants se retrouvèrent sans parents et sans domicile. Dans le sillage de telles violences, les premiers efforts de secours furent menés par des organisations régionales comme le Comité public juif d'aide aux victimes de la guerre (EKOPO), financé par le Comité paritaire juif américain de distribution pour le soutien des Juifs victimes de la guerre (renommé plus tard Comité paritaire juif américain de distribution [American Jewish Joint Distribution Committee, ou abrégé en JDC]). Le JDC, une organisation humanitaire, fut créée aux États-Unis au début de la Première Guerre mondiale pour porter secours aux Juifs démunis de l'étranger qui souffraient de privations. Le JDC soutenait des orphelinats, à la fois institutionnels et privés, en Ukraine, en Russie et dans d'autres pays déchirés par la guerre. La photographie provient des archives du JDC, qui contiennent des documents, des photographies, des films, des vidéos, des récits oraux et des objets témoignant du travail de l'organisation de la Première Guerre mondiale à nos jours.

Dernière mise à jour : 4 mars 2016