Des personnes venues dans un bureau de transfert du Comité paritaire juif pour envoyer des fonds à leurs familles à l'étranger

Description

Pendant la Première Guerre mondiale, les Américains ayant de la famille dans les zones de conflit cherchaient des moyens de leur envoyer de l'aide. Le Comité paritaire juif américain de distribution pour le soutien des Juifs victimes de la guerre (renommé plus tard Comité paritaire juif américain de distribution [American Jewish Joint Distribution Committee, ou abrégé en JDC]) fut fondé en 1914 pour envoyer de l'aide, notamment des denrées alimentaires, des vêtements, des médicaments, des fonds et des fournitures d'urgence aux Juifs d'Europe durement touchés. La guerre laissa dans son sillage de nombreux autres désastres : pogroms, épidémies, famine, révolution et ruine économique. Après la guerre, le JDC continua de jouer un rôle prépondérant dans la reconstruction des communautés juives d'Europe orientale dévastées et dans le soutien aux Juifs de Palestine. En septembre 1915, le JDC créa un bureau de transfert spécial permettant aux familles américaines d'envoyer des fonds à leurs proches pris au piège dans les pays en guerre. Ce projet était l'œuvre d'Harriet Lowenstein, première contrôleuse du JDC, qui géra seule le bureau jusqu'à ce que l'ampleur de la demande la força à embaucher des assistants. Le JDC ouvrit rapidement des succursales dans tout le pays pour répondre aux besoins croissants des personnes souhaitant envoyer des fonds. Cette succursale spécialisée dans les virements individuels se trouvait au numéro 98 de la Deuxième Avenue à New York, dans un quartier peuplé d'immigrants. La photographie provient des archives du JDC, qui contiennent des documents, des photographies, des films, des vidéos, des récits oraux et des objets témoignant du travail de l'organisation de la Première Guerre mondiale à nos jours.

Dernière mise à jour : 24 mai 2017