Commentaire sur l'histoire de l'« Amir al-Umara » d'Aboul Féda

Description

Commentatio exhibens historiam emirorum al omrah ex Abulfeda (Commentaire sur l'histoire de l'« Amir al-Umara » d'Aboul Féda) est une étude universitaire en latin du bureau politique et militaire islamique connu sous le nom d'amir al-umara’ (émir des émirs). L'auteur, Friedrich Wilhelm Carl Umbreit (1795‒1860), rédigea cette dissertation d'étudiant en 1815 à l'université de Göttingen. Tout juste âgé de 20 ans à l'époque, il remporta le premier prix lors d'un concours de travaux d'étudiants et fut récompensé par la publication de son essai aux frais de l'université. Bien qu'Umbreit ait étudié aux côtés du célèbre orientaliste Joseph Freiherr von Hammer-Purgstall, il ne poursuivit pas de carrière dans le domaine de l'histoire islamique ou de la philologie. Après l'obtention de son doctorat en 1818, il connut une brillante carrière et se distingua comme l'un des plus grands éditeurs et théologiens protestants, qui fut aussi érudit bibliste et enseignant. Le Commentatio est sa seule œuvre connue dans le domaine des études islamiques. Elle relate l'institution d'amir al-umara’ depuis ses débuts en 935 jusqu'à la fin de son utilisation par les Abbassides aux environs de 1055 et retrace les vicissitudes de l'Empire abbasside en déclin et la succession des émirs. Umbreit fonda son étude sur la chronique d'Ismaïl ibn Ali, connu sous le nom d'Aboul Féda (1273‒1331), en s'appuyant sur son ouvrage al-Mukhtasar (version abrégée) pour sa monographie. Il compléta le texte principal par d'autres histoires arabes ainsi que des œuvres en syriaque et dans des langues européennes. La copie de la Bibliothèque du Congrès présentée ici possède un tampon avec l'inscription en japonais Minami Manshū Tetsudō Kabushiki Kaisha Tōa Keizai Chōsakyoku zōsho no in (Sceau de la collection conservée à la compagnie ferroviaire de Manchourie du Sud, Bureau de recherches économiques d'Asie orientale). Le volume fut vraisemblablement confisqué par les forces armées américaines à la fin de la Seconde Guerre mondiale, puis transféré à la Bibliothèque du Congrès. La Société des chemins de fer de Manchourie du Sud s'engagea dans un travail de renseignement et d'activités opérationnelles au nom de l'armée impériale japonaise, notamment dans des tentatives de soulèvement auprès des musulmans contre l'autorité chinoise et russe.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Heinrich Dieterich, Göttingen

Langue

Titre dans la langue d'origine

Commentatio exhibens historiam emirorum al omrah ex Abulfeda

Type d'élément

Description matérielle

112 pages ; 26 centimètres

Références

  1. Abū al-Fidāʼ Ismāʻīl ibn ʻAlī, 1273-1331. Al-Mukhtaṣar fī akhbār al-bashar. Cairo: Husayniyah, 1907, volume 2 p. 86ff. https://archive.org/stream/TARIKHABIFIDAA/MAKHB02#page/n68/mode/1up

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 29 avril 2016