Les résidences et migrations des tribus arabes

Description

Orientaliste allemand, Heinrich Ferdinand Wüstenfeld (1808–1899) était spécialisé en histoire et en littérature arabes. Il étudia aux universités de Göttingen et de Berlin, puis il enseigna à Göttingen de 1842 à 1890. Die Wohnsitze und Wanderungen der arabischen Stämme (Les résidences et migrations des tribus arabes) est une traduction allemande de Wüstenfeld du préambule de Muʻjam mā istaʻjama min asmā’ al-bilād wa-al-mawāḍiʻ (Le dictionnaire des noms déformés de régions et de lieux), dictionnaire géographique rédigé par le géographe, historien et botaniste andalou musulman Abu Ubayd al-Bakri (1040‒1094). Le préambule identifie les toponymes dans la péninsule arabique. L'emplacement de chaque zone y est décrit de manière approximative et chaque région est associée à ses habitants tribaux traditionnels. Le reste du dictionnaire d'al-Bakri, qui comprend 784 entrées sur des lieux situés en Arabie et dans les régions environnantes, ne figure pas dans cette édition. Le préambule contient une mine d'informations littéraires, historiques, géographiques et généalogiques que Wüstenfeld a également reprises dans son livre Genealogische Tabellen der arabischen Stämme und Familien (Tableaux généalogiques des tribus et des familles arabes). Contrairement à d'autres dictionnaires géographiques, tels que celui d'Yaqut al-Hamawi, Muʻjam al-Buldān (Le dictionnaire des pays), les entrées de l'ouvrage d'al-Bakri sont peu détaillées. Cela est dû au fait que ce dictionnaire a uniquement pour vocation d'authentifier des toponymes en justifiant leur orthographe et leur prononciation. Cela est dû au fait que ce dictionnaire a uniquement pour vocation d'authentifier des toponymes en justifiant leur orthographe et leur prononciation. Al-Bakri est peut-être mieux connu pour son Kitāb al-Masālik wa-al-Mamālik (Le livre des routes et des royaumes), l'une des sources les plus importantes de l'histoire de l'Afrique de l'Ouest et du Sahara, qui comprend notamment des renseignements cruciaux sur l'empire du Ghana (300‒1200 env.). Le cratère lunaire Al-Bakri doit son nom à ce grand érudit du XIe siècle.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Dieterich, Göttingen

Langue

Titre dans la langue d'origine

Die Wohnsitze und Wanderungen der arabischen Stämme

Type d'élément

Description matérielle

84 pages ; 27 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 29 avril 2016