Histoire d'un pèlerinage au Hedjaz

Description

Sultan Jahan Begum (1858-1930), également connue sous le nom de Sultan Kaikhusrau Jahan Begum, fut la dernière des quatre femmes nawabs (gouverneurs) à avoir dirigé l'État princier de Bhopal au cours du Raj britannique. Initialement établi dans le centre de l'Inde en 1724, le Bhopal fut un État indépendant avant de devenir un protectorat britannique en 1818. L'État fusionna avec l'Inde indépendante en 1949 et fait désormais partie de Madhya Pradesh. La gouvernance des bégums, de ce que l'on sait de cette époque de femmes souveraines au Bhopal, commença avec Qudsia Begum en 1819, et inaugura une période de paix et de coexistence entre les musulmans et les sikhs. Sultan Jahan Begum fut une souveraine réformatrice connue pour son travail en vue de promouvoir la santé publique et l'éducation des femmes. Musulmane pieuse, elle entama en 1903-1904 un hadj (pèlerinage) pour visiter les villes saintes de La Mecque et de Médine au Hedjaz, région située en Arabie occidentale sous la domination ottomane. Ce récit, intitulé Histoire d'un pèlerinage au Hedjaz, relate les événements de ce voyage, qui mena d'abord la bégum et son entourage par voie terrestre jusqu'à Bombay (aujourd'hui Mumbai), avant de monter à bord d'un bateau à vapeur qui les emmena au port de Yanbou sur la mer Rouge, en passant par Aden et Djeddah. De là, le groupe se rendit à dos de chameau, sous protection militaire turque, à Médine et par la suite à La Mecque. Bien que l'ascète Sultan Jahan ne fusse pas la première bégum de la famille royale de Bhopal à accomplir le hadj (sa grand-mère Sikander Jahan Begum le fit avant elle), de somptueuses célébrations l'accueillir à son retour dans sa capitale, où les reliques qu'elle rapporta des villes saintes furent exposées au public et les minarets décorés et éclairés en son honneur. Rédigé dans un style simple, son mémoire est divisé en « deux livres ». Le premier contient des descriptions géographiques de l'Arabie, avec des textes sur la fondation des mosquées sacrées de La Mecque et de Médine, tandis que le second traite de la correspondance officielle, des événements et des incidents liés au voyage. Sultan Jahan Begum tint un registre détaillé des noms des personnes qu'elle rencontrait, de la valeur des monnaies qu'elle utilisait, et des mausolées et autres monuments historiques qu'elle visitait dans le berceau de l'islam, donnant à son livre une valeur historique. Plusieurs monuments qu'elle y mentionna furent détruits en raison de l'agrandissement des deux mosquées sacrées et de la politique étatique contre la vénération des sanctuaires.

Date de création

Informations d'édition

Thacker, Spink and Company, Kolkata

Langue

Titre dans la langue d'origine

The Story of a Pilgrimage to Hijaz

Type d'élément

Description matérielle

360 pages : illustrations, portraits ; 22 centimètres

Références

  1. Shaharyar M. Khan, The Begums of Bhopal: A History of the Princely State of Bhopal (London and New York: I.B. Tauris, 2000).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 18 février 2016