Le front albanais. Chantier de construction

Description

L'Albanie obtint son indépendance de l'Empire ottoman en 1912, au cours de la première guerre balkanique. Avec le déclenchement de la Première Guerre mondiale, le pays sombra dans le chaos. Vers la fin de l'année 1914, la Grèce occupait le sud de l'Albanie. L'Italie contrôlait la ville côtière de Vlora, tandis que la Serbie et le Monténégro accaparaient certaines parties de l'Albanie septentrionale. Une offensive ultérieure des forces austro-hongroises et bulgares repoussa l'armée serbe en Albanie, d'où elle fut évacuée par un corps expéditionnaire français vers la ville grecque de Thessalonique. Les Italiens restèrent à Vlora. Cette photographie de 1916 montre des soldats italiens s'employant à construire une voie de chemin de fer sur un relief montagneux albanais. Dans le cadre du traité de Londres signé secrètement en avril 1915, les puissances de la Triple-Entente promirent à l'Italie qu'elle obtiendrait Vlora et ses territoires voisins ainsi qu'un protectorat sur l'Albanie sous la condition qu'elle entrât en guerre contre l'Autriche-Hongrie. À la conférence de paix de Paris, l'Albanie refusa d'être placée sous contrôle italien et le président américain Woodrow Wilson prit le parti des Albanais. L'Albanie fut reconnue comme État souverain et membre à part entière de la Société des Nations. Cependant, l'Italie conserva une forte influence sur le pays qu'elle envahit et occupa en avril 1939, peu avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale.

Date de création

Date du sujet

Titre dans la langue d'origine

Fronte Albanese. Lavori

Type d'élément

Description matérielle

1 photographie ; noir et blanc

Références

  1. Raymond Zickel and Walter R. Iwaskiw, editors. Albania: A Country Study (Washington, DC: GPO for the Library of Congress, 1994).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 14 novembre 2017