Mary Todd Lincoln

Description

Mary Todd Lincoln (1818‒1882) fut l'épouse du président Abraham Lincoln et la Première dame des États-Unis durant la guerre de Sécession. Née dans une grande famille influente du Kentucky, elle s'installa à Springfield, dans l'Illinois, en 1837, où elle rencontra Lincoln. En tant que Première dame, Mary Lincoln fit rénover la Maison Blanche, créant un salon où les personnalités politiques et littéraires pourraient se rencontrer. Elle fit aussi soigner les soldats blessés dans des hôpitaux et leva des fonds destinés aux anciens esclaves démunis qui affluaient dans la ville de Washington. Elle contribua à définir le rôle de Première dame moderne dont le modèle fut adopté de façons différentes par celles qui lui succédèrent. Elle eut quatre fils avec Lincoln, Robert Todd (1843‒1926), Edward Baker (1846‒1850), William Wallace (1850‒1862) et Thomas « Tad » (1853‒1871), dont trois moururent du vivant de leur mère. Elle fut particulièrement marquée par la mort de William (« Willie »), frappé par la fièvre typhoïde durant la deuxième année du premier mandat de Lincoln. Elle était auprès de Lincoln lorsqu'il fut assassiné au théâtre Ford la nuit du 14 avril 1865. Après le décès de son mari, Mary Lincoln fit appel à des spiritualistes dans l'espoir de pouvoir communiquer avec ses fils, et en 1875, elle fut internée dans un asile d'aliénés à l'initiative de son fils Robert. Avec l'aide de Myra Bradwell, une des premières femmes avocates aux États-Unis, elle obtint sa libération et passa la majeure partie du restant de ses jours en France. Cette photographie provient d'un album de portraits datant principalement de l'époque de la guerre de Sécession par le célèbre photographe américain Matthew Brady (1823-1896), ayant appartenu à l'empereur Pierre II du Brésil (1825-1891), lui-même photographe et collectionneur de photographies. L'album fut offert à l'empereur par Edward Anthony (1818-1888), autre photographe américain qui, en partenariat avec son frère, dirigeait une société devenue, dans les années 1850, le premier vendeur de fournitures photographiques aux États-Unis. Dom Pedro pourrait avoir acquis l'album lors d'un voyage aux États-Unis en 1876, à l'occasion de son ouverture de l'Exposition du centenaire à Philadelphie, en compagnie du président Ulysses S. Grant. Brady naquit dans le nord de l'État de New York, dans une famille d'immigrants irlandais. Essentiellement célèbre pour ses photographies documentant les batailles de la guerre de Sécession, il débuta sa carrière en 1844 en ouvrant son propre studio de portraits daguerréotypes à l'angle de Fulton Street et de Broadway Street à New York. Au cours des décennies qui suivirent, Brady produisit des portraits de figures de proue parmi les personnalités publiques américaines, dont plusieurs furent publiés sous forme de gravures dans des magazines et des journaux. En 1858, il ouvrit une succursale à Washington (district de Columbia). L'album, qui contient également un petit nombre de tirages non photographiques, fait partie de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

Date du sujet

Informations d'édition

Edward Anthony, New York

Type d'élément

Description matérielle

1 épreuve photographique : carte de visite, papier albuminé ; 8,6 x 5,4 centimètres

Références

  1. Jean H. Baker, "Lincoln, Mary Todd," in American National Biography (New York: Oxford University Press, 1999).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 22 mars 2016