Voyage aux Indes orientales pendant les années 1748 et 1749

Description

Ost-Indisk Resa 1748 och 1749 (Voyage aux Indes orientales pendant les années 1748 et 1749) est un journal écrit par Gustaf Fredrik Hjortberg (1724‒1776). Il s'agit de l'un des seuls journaux et registres d'expédition de la Svenska Ostindiska Companiet (SOIC - Compagnie suédoise des Indes orientales) qui nous soit parvenu. La compagnie a existé de 1731 à 1813. Les Néerlandais, les Britanniques et les Portugais furent les premières puissances navales à faire du commerce rentable avec les Indes orientales et, dès son établissement, la SOIC connut également le succès. Elle fut la plus grande société marchande de son époque en Suède, principalement dans le commerce du thé, mais aussi de la porcelaine, de la soie, des épices et autres marchandises. Hjortberg fut médecin sur un navire de l'entreprise durant trois voyages, entre 1748 et 1753. Il laissa les récits de ses voyages à l'Académie royale des sciences de Suède, parmi lesquels on trouve des observations zoologiques. À son retour en Suède, il fut nommé vicaire à Vallda, une paroisse située au sud de la Suède. Le manuscrit est relié sur un papier rouge moucheté, au format in-quarto. Il se compose de 179 pages, parmi lesquelles on retrouve trois cartes. Il appartint, avant cela, à la bibliothèque du château de Drottningholm (numéro de catalogue 50), résidence privée de la famille royale suédoise. Il fut ensuite transféré à la bibliothèque de l'Académie royale des sciences de Suède. Il fait partie de la collection de manuscrits de la Bibliothèque nationale de Suède depuis 1942.

Dernière mise à jour : 18 février 2016