Codex Aureus

Description

Le Codex Aureus est l'un des manuscrits médiévaux anglais les plus riches qui subsistent. Il fut exécuté en 750 env., dans le sud de l'Angleterre, probablement à Cantorbéry. Le manuscrit fut écrit sur des feuilles de couleur pourpre alternées avec des feuilles non colorées, en écriture onciale, à l'encre noire, rouge, blanche, dorée et argentée. Deux des portraits pleine page des évangélistes existent toujours. Ils sont exécutés dans un style anglo-saxon avec des éléments byzantins et italiens prononcés. L'écriture onciale disposée sur certaines pages en motifs carmina figurata (calligrammes), les miniatures des évangélistes et l'utilisation de parchemin pourpre sont autant d'éléments qui rappellent la splendeur des manuscrits impériaux de la fin de l'Antiquité. Trois des feuilles sont endommagées ; la moitié ou la majeure partie de ces feuilles a été coupée, mais aucun texte ne manque. À l'origine, le manuscrit comportait au moins cinq feuilles supplémentaires, et probablement plus. L'ouvrage comporte une page de garde à l'avant, ajoutée peut-être après l'époque médiévale, mais à l'arrière, la page est manquante. Selon une inscription anglo-saxonne du IXesiècle, le Codex Aureus fut emporté par des Vikings lors d'un raid, mais environ un siècle plus tard, il fut restitué à la cathédrale Christ Church de Cantorbéry. On suppose que le codex est resté, par la suite, dans la cathédrale de Cantorbéry, durant toute la période du Moyen Âge. Son histoire postmédiévale reste inconnue pratiquement jusqu'à la fin du XVIIe siècle, lorsque Johan Gabriel Sparwenfeld (1655-1727), diplomate, linguiste et philologue distingué, acheta le manuscrit à Madrid, en 1690, à la célèbre bibliothèque de Gaspar de Haro, septième marquis de Carpio (1629-1687). Sparwenfeld fit don du Codex Aureus à la Bibliothèque royale (Bibliothèque nationale de Suède), en 1705.

Date de création

Date du sujet

Langue

Type d'élément

Description matérielle

191 feuilles : parchemin ; 39,5 x 32 centimètres

Notes

  • Cote : A 135

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 5 janvier 2017