Annales d'Oman jusqu'en 1728

Description

Annales d'Oman jusqu'en 1728 est une traduction anglaise des parties consacrées à l'histoire d'Oman extraites d'une œuvre beaucoup plus longue sur l'histoire islamique, produite par Sihan ibn Sa'id al-Izkiwi et intitulée Kashf al-ghummah al-jāmi li-akhbār al-ummah (L'élimination de la consternation : compilation de l'histoire de la nation). L'édition publiée de cet ouvrage compte au total sept volumes. Il fut traduit par Charles Edward Ross (1836–1913), fonctionnaire britannique basé dans le golfe Persique. On sait peu de choses de l'auteur, al-Izkiwi. Les érudits ayant étudié le texte ne décelèrent aucun détail sur sa vie et sa carrière. L'ouvrage demeura une composition anonyme jusqu'à ce qu'un manuscrit signé de la main de l'auteur lui-même fût découvert dans une bibliothèque algérienne et publié en 2012. Le livre débute par une liste des imams souverains d'Oman de l'an 750 à 1728. La traduction de Ross inclut des chapitres sur l'histoire préislamique d'Oman et l'expulsion des Persans du pays au VIIIe siècle. Il aborde ensuite l'introduction de l'islam, les périodes omeyyade, abbasside et carmathe, les dynasties locales, ainsi que le déclin de l'ordre et la guerre civile de 1718 à 1728, décennie marquant la fin de la narration. Ross, fonctionnaire politique en Oman de 1872 à 1891, fut le représentant politique du gouvernement de l'Inde britannique comptant le plus d'ancienneté à ce poste. La résidence britannique à Bouchehr (ou Bushehr, en Iran), qui assumait les fonctions d'une ambassade, représentait les intérêts britanniques en Oman, au Bahreïn, au Koweït, au Qatar et dans les États de la Trêve. Les Annales sont suivies de plusieurs courts documents historiques et ethnographiques. Le premier est une brève histoire d'Oman de 1728 à 1883, reposant sur un manuscrit d'Hamid ibn Muhamad ibn Ruzayq (1783–1873), traduit par le prêtre anglican George Percy Badger (1815–1888), tel qu'abrégé et mis à jour par C.E. Ross. Le deuxième document, « Note sur les tribus d'Oman », de S.B. Miles (1838–1914), fut ultérieurement remplacé par l'ouvrage plus long Les pays et les tribus du golfe Persique (également présenté sur le site de la Bibliothèque numérique mondiale). La troisième annexe, intitulée « Note sur la secte ibadite d'Oman », est de C.E. Ross. Le volume se termine par « Sur les principes de la secte ibadite », extrait traduit en anglais de Kashf al-ghummah.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Presse d'une mission baptiste, Kolkata

Langue

Titre dans la langue d'origine

Annals of Oman to 1728

Type d'élément

Description matérielle

119 pages ; 22 centimètres

Références

  1. J.B. Kelly, Arabia, the Gulf, and the West (New York, Basic Books, 1980).
  2. “Ross, Edward Charles,” in Paul J. Rich, Creating the Arabian Gulf: The British Raj and the Invasions of the Gulf (Lanham, MD: Lexington Books, 2009).
  3. Salih, Muhammad Habib. Kashf al-ghummah al-jāmiʻ li-akhbār al-ummah (Musqat: Wizarat al-Turath wa-al-Thaqafah, 2012).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 29 octobre 2015