Sur les contes populaires d'Arabie du Sud

Description

L'orientaliste et diplomate autrichien Alfred Freiherr von Kremer (1828‒1889) étudia le droit à l'université de Vienne et les langues orientales classiques à l'Académie orientale (aujourd'hui l'Académie diplomatique de Vienne). Une fois ses études terminées, l'Académie impériale des sciences (l'actuelle Académie autrichienne des sciences) l'envoya en Syrie et en Égypte entre 1849 et 1851 pour collecter des manuscrits arabes. Durant ce voyage, il découvrit Kitāb al-maghāzī (Le livre des conquêtes [du prophète Mahomet]) de Muhammad ibn 'Umar al-Waqidi (747 ou 748–823), un des premiers historiens musulmans, également juge à la cour des califes abbassides Harun al-Rashid et al-Ma'mun. Pionnier de l'approche historico–culturelle des études orientales, Kremer publia par la suite son ouvrage novateur Kulturgeschichte des Orients unter den Kalifen (Histoire culturelle de l'Orient sous les califes). Dans le livre présenté ici, Über die südarabische Sage (Sur les contes populaires d'Arabie du Sud), Kremer tente de faire la lumière sur l'histoire du Yémen préislamique, notamment celle du royaume himyarite, qui prospéra de l'an 110 avant Jésus–Christ à l'an 525 après Jésus–Christ, et qui fut à l'origine païen, puis juif pendant plus d'un siècle, avant d'être renversé par l'Éthiopie chrétienne. Pour atteindre son objectif, il compila l'histoire ethnographique du Yémen antique sous les différentes dynasties souveraines en utilisant des sources occidentales et arabes, ainsi que d'anciens contes populaires yéménites, leur contexte historique et leur évolution. Le plus notable de ces contes, al-Qaṣīdah al-Ḥimyarīyah (L'ode himyarite), répertorie les noms des rois du Yémen antique. Également appelé « Poème des couronnes », il fut composé par Nashwan ibn Sa'id al-Himyari (mort en 1178), érudit, linguiste et historien yéménite particulièrement fier de son héritage national.

Date de création

Informations d'édition

F.A. Brockhaus, Leipzig

Langue

Titre dans la langue d'origine

Über die südarabische Sage

Type d'élément

Description matérielle

151 pages ; 24 centimètres

Notes

  • La copie de la Bibliothèque du Congrès présentée ici possède un tampon avec l'inscription en japonais Minami Manshū Tetsudō Kabushiki Kaisha Tōa Keizai Chōsakyoku zōsho no in (Sceau de la collection de la Société des chemins de fer de Mandchourie du Sud, Bureau de recherches économiques d'Asie orientale). Le volume fut vraisemblablement confisqué par les forces armées américaines à la fin de la Seconde Guerre mondiale, puis transféré à la Bibliothèque du Congrès. La Société des chemins de fer de Mandchourie du Sud s'engagea dans un travail de renseignement et d'activités opérationnelles au nom de l'armée impériale japonaise, notamment dans des tentatives de soulèvement auprès des musulmans contre l'autorité chinoise et russe.

Références

  1. G.W. Bowersock, “Judaism Comes to Himyar” in The Throne of Adulis: Red Sea Wars on the Eve of Islam (Oxford, UK, and New York: Oxford University Press, 2013).
  2. Al-Himyari, Nashwan, al-Maktaba al-shamila, http://shamela.ws/index.php/author/779.
  3. “Kremer Alfred Frh. von,” in Österreichisches Biographisches Lexikon 1815–1950 (ÖBL) (Vienna: Verlag der Österreichischen Akademie der Wissenschaften, 1969). http://www.biographien.ac.at/oebl_4/253.pdf.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 29 octobre 2015