Mémoire sur les Carmathes du Bahreïn et les Fatimides

Description

Mémoire sur les Carmathes du Bahreïn et les Fatimides est une histoire des deux mouvements théologiques et politiques chiites qui bouleversèrent le monde islamique entre le IXe et le XIIe siècle. Les Carmathes (également Qarmates ou Karmates) et les Fatimides étaient des sous–branches du courant dominant chiite. Toutes deux considéraient les descendants d'Ali ibn Abi Talib (mort en l'an 661) comme les chefs spirituels et temporels, mais elles divergeaient sur la descendance à suivre. Les Carmathes établirent leur centre du pouvoir dans le nord–est de la péninsule arabique et sur les îles de Bahreïn. Ils finirent par disparaître dans les années 1070 après une période de rivalité avec les Fatimides au Caire et les Abbassides à Bagdad. Pour leur part, les Fatimides apportèrent une plus grande contribution à l'héritage culturel islamique et constituèrent une menace plus permanente pour Bagdad. Leur empire émergea en Algérie et en Tunisie au début du Xe siècle. Ils installèrent finalement leur siège au Caire, où un calife fatimide gouverna jusqu'à la mort du dernier membre de la lignée au milieu du XIIe siècle. Ce livre est le premier volume de la série de Michael Jan de Goeje, intitulée Mémoires d'histoire et de géographie orientales. La recherche orientaliste de la période est généralement définie comme l'étude du Moyen–Orient islamique, particulièrement durant l'Antiquité et le Moyen Âge, par les érudits ancrés dans les traditions textuelles et philologiques. Révolutionnaires pour l'époque, ses objectifs consistaient à corriger le « clivage [regrettable] entre les orientalistes et les historiens [occidentaux], reflétant deux types d'humanité et non pas une histoire commune », selon l'érudit français Jean Sauvaget. De Goeje fut un porte–drapeau de cette ancienne révolution et se consacra à l'édition de textes historiques et géographiques arabes. Mémoire sur les Carmathes du Bahreïn et les Fatimides est l'une de ses rares incursions dans l'analyse. Selon son interprétation, les Fatimides jouèrent un plus grand rôle dans la politique et l'idéologie carmathe que ce que les études récentes soutiennent. Bibliothécaire de manuscrits à l'université de Leyde, il supervisa l'édition de l'ouvrage monumental d'al-Tabari Tarīkh al-Ṭabarī (L'histoire d'al-Tabari), projet de 10 000 pages dont la réalisation nécessita 22 ans. Il fut le premier rédacteur en chef de l'Encyclopédie de l'Islam.

Date de création

Informations d'édition

E.J. Brill, Leyde

Titre dans la langue d'origine

Mémoire sur les Carmathes du Bahraïn et les Fatimides

Type d'élément

Description matérielle

232 pages ; 20 centimètres

Références

  1. Farhad Daftary, “Fatimids,” in Encyclopaedia Iranica, Volume IX (New York: Bibliotheca Persica Press, 1999). http://www.iranicaonline.org/articles/fatimids.
  2. Jean Sauvaget, Introduction to the History of the Muslim East (Berkeley, California: University of California Press, 1965).
  3. A.J.M. Vrolijk, “De Goeje, Michail Jan,” in Encyclopaedia Iranica, Volume VII (Costa Mesa, California: Mazda Publishers, 1994). http://www.iranicaonline.org/articles/de-goeje.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 29 octobre 2015