Histoire du Yémen sous Hassan Pacha

Description

Historia Jemanae sub Hasano Pascha (Histoire du Yémen sous Hassan Pacha) est la traduction en latin et une édition critique d'une histoire du règne du gouverneur ottoman Hassan Pacha au Yémen au XVIe siècle, écrite par son contemporain 'Amir ibn Muhammad al-Ru'ami (ou al-Du'ami). L'ouvrage d'origine, en arabe, est intitulé al-Rawd al-hasan fi akhbar sayir mawlana sahib al-sa'adah al-Basha Hasan fi ayyam wilayatih bi-iqlim Yaman (Jardins agréables, ou le séjour du seigneur Hassan Pacha durant son règne au Yémen). Il fut traduit par Antonius Rutgers (1805−1884), professeur de langues orientales et bibliste néerlandais. Hassan Pacha, un des gouverneurs ottomans les plus accomplis du Yémen, s'était donné pour mission de restaurer le contrôle ferme ottoman au Yémen et de maintenir la paix contre les souverains locaux rebelles, objectifs qu'il atteignit au cours de son règne de 24 ans (1580−1604). Les événements de la période sont racontés par l'historien al-Ru'ami, dont on sait peu de choses. Manifestement un partisan d'Hassan Pacha, il ne manque jamais une occasion de le louer en lui donnant les titres les plus honorifiques. Pour sa traduction, Antonius Rutgers utilisa un manuscrit aujourd'hui conservé à l'université de Leyde. Il annota son ouvrage de commentaires historiques, linguistiques et culturels, et fournit de nombreux exemples du texte arabe d'origine d'al-Ru'ami. Le livre inclut un index contenant de longues descriptions des lieux mentionnés. Rutgers, qui enseigna la théologie et les langues orientales notamment à l'université de Leyde, est considéré comme le fondateur des études sanskrites aux Pays–Bas.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Jordaan Luchtmans, Leyde

Titre dans la langue d'origine

Historia Jemanae sub Hasano Pascha

Type d'élément

Description matérielle

219 pages ; 27 centimètres

Notes

  • La copie de la Bibliothèque du Congrès présentée ici possède un tampon avec l'inscription en japonais Minami Manshū Tetsudō Kabushiki Kaisha Tōa Keizai Chōsakyoku zōsho no in (Sceau de la collection de la Société des chemins de fer de Mandchourie du Sud, Bureau de recherches économiques d'Asie orientale). Le volume fut vraisemblablement confisqué par les forces armées américaines à la fin de la Seconde Guerre mondiale, puis transféré à la Bibliothèque du Congrès. La Société des chemins de fer de Mandchourie du Sud s'engagea dans un travail de renseignement et d'activités opérationnelles au nom de l'armée impériale japonaise, notamment dans des tentatives de soulèvement auprès des musulmans contre l'autorité chinoise et russe.

Références

  1. “Hasan Pasha,” in Encyclopaedia of Islam, first edition (Leiden: Brill, 1913−36).
  2. “Rutgers, Antonie,” in Nieuw Nederlandsch biografisch woordenboek (Leiden: Sijthoff, 1912).
  3. Witkam, Jan Just, “The Oriental Manuscripts in the Juynboll Family Library in Leiden,” Journal of Islamic Manuscripts 3 (2012).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 29 octobre 2015