Chicago en 1868, de Schiller Street côté nord à Twelfth Street côté sud

Description

Cette carte panoramique montre Chicago (Illinois), de Schiller Street côté nord à Twelfth Street côté sud, telle qu'elle apparaissait en 1868. Au premier plan, de nombreux et imposants bateaux à voiles, navires et bateaux à vapeur voguent sur le lac Michigan. D'autres vaisseaux sont visibles sur les différentes bras de la rivière Chicago, qui traverse la ville. Plusieurs trains se déplacent dans différentes directions sur les voies de chemin de fer, y compris sur celles construites au‑dessus d'une partie du lac Michigan. La ville est densément implantée. De grands immeubles et bâtiments industriels s'y élèvent, en particulier à proximité de la branche principale de la rivière Chicago se jetant dans le lac Michigan. Les clochers de nombreux lieux de culte se dressent un peu partout dans la ville. La légende au bas de l'illustration indique : « La ville s'étend encore sur près de 5 km au sud jusqu'à Egan Avenue (soit la limite de l'agglomération), au‑delà de la ligne qui coupe ici Twelfth Street, et sur environ 2 km au nord jusqu'à Fullerton Avenue, au‑delà de Schiller Street. La longueur totale de la ville est d'un peu plus de 10 km du nord au sud et de 5,5 km d'est en ouest. » Une image incrustée au centre de la partie inférieure de la carte montre Chicago telle qu'elle était en 1820, fournissant ainsi une indication de la croissance de la ville entre cette date et 1868. Sur l'image de 1820, plusieurs tipis amérindiens sont installés à l'embouchure de la rivière Chicago. Seuls quelques édifices apparaissent, tandis qu'un petit nombre d'embarcations modestes (des barques ou des canoës) voguent sur le lac Michigan. La carte panoramique était un type de carte communément utilisé pour représenter des villes américaines et canadiennes vers la fin du XIXe et le début du XXe siècle. Également connues sous le nom de vues aériennes ou cartes de vue en perspective, ces cartes représentent les villes vues d'en haut et en oblique. Pas toujours dessinées à l'échelle, elles révèlent le tracé des rues, les bâtiments individuels ainsi que les caractéristiques essentielles du paysage, en perspective. Cette carte est l'œuvre d'Albert Ruger (1829-1899), premier artiste panoramique américain à connaître le succès. Né en Prusse, Ruger immigra aux États-Unis et commença à travailler en tant que maçon. Alors qu'il servait au sein des Volontaires de l'Ohio pendant la guerre de Sécession, il dessina des panoramas des camps de l'Union. Après la guerre, Ruger s'installa à Battle Creek, dans l'état du Michigan, où il entama sa carrière de dessinateur de cartes panoramiques en faisant des esquisses des villes du Michigan. À la fin des années 1860, Ruger créa un partenariat avec J.J. Stoner de Madison (Wisconsin) et ensemble, ils publièrent de nombreux panoramas de villes.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Chicago Lithographing Company, Chicago

Langue

Titre dans la langue d'origine

Chicago in 1868 from Schiller Street north side to 12th Street south side

Type d'élément

Description matérielle

1 carte : couleur  ; 50 x 90 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 17 août 2017