Vue aérienne de Springfield (Illinois), 1867

Description

Cette carte panoramique montre la ville de Springfield (Illinois), telle qu'elle était en 1867, avec ses noms de rues. L'agglomération y est représentée selon un quadrillage avec un ensemble dense de bâtiments au centre. La légende numérotée au bas de la carte indique les principaux sites d'intérêt de la ville, notamment l'ancien capitole, le nouveau capitole, la résidence du gouverneur, l'arsenal de l'État, la cour suprême, la poste, le palais de justice, différentes écoles, un centre social, la centrale hydraulique, le cimetière, l'université de l'Illinois, des hôtels, ainsi que de nombreux lieux de culte dont les églises baptiste, catholique, épiscopale, luthérienne, méthodiste, presbytérienne et universaliste. Le dépôt ferroviaire du Chicago and Saint Louis Railroad et celui du Toledo Wabash and Western Railroad y sont aussi répertoriés. Plusieurs trains sont illustrés sur les voies traversant la ville. La légende fait aussi référence à la résidence d'Abraham Lincoln (au carrefour de Eighth Street et Jackson Street) et à sa tombe, sur une colline située dans le coin supérieur droit de la carte. Grâce au soutien d'Abraham Lincoln, Springfield devint la capitale de l'Illinois en 1837. Il y habita jusqu'en 1861, avant de s'installer à Washington (district de Columbia) pour son mandat de 16e président des États‑Unis. La carte panoramique était un type de carte communément utilisé pour représenter des villes américaines et canadiennes vers la fin du XIXe siècle et le début du XXe. Également connues sous le nom de vues aériennes ou cartes de vue en perspective, ces cartes représentent les villes vues d'en haut et en oblique. Pas toujours dessinées à l'échelle, les cartes révèlent le tracé des rues, les bâtiments individuels, ainsi que les caractéristiques essentielles du paysage, en perspective. Cette carte est l'œuvre d'Albert Ruger (1829–1899), premier artiste panoramique américain à connaître le succès. Né en Prusse, Ruger immigra aux États-Unis et commença à travailler en tant que maçon. Alors qu'il servait au sein du régiment des Volontaires de l'Ohio pendant la guerre de Sécession, il dessina des panoramas des camps de l'Union. Après la guerre, Ruger s'installa à Battle Creek, dans l'État du Michigan, où il entama sa carrière de dessinateur de cartes panoramiques en réalisant des esquisses des villes du Michigan. Vers la fin des années 1860, Ruger s'associa avec J.J. Stoner de Madison, au Wisconsin, et publia avec lui de nombreux panoramas urbains.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Chicago Lithographing Company, Chicago

Langue

Titre dans la langue d'origine

Springfield, Illinois 1867

Type d'élément

Description matérielle

1 carte ; couleur ; 51 x 86 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 9 juin 2017