Amérique du Nord et Antilles, nouvelle carte de l'Empire britannique et de ses limites selon le traité de paix définitif de 1763, représentés avec précision, et des dominions détenus par les Espagnols, les Français et autres États européens

Description

Suite au traité de Paris de 1763 marquant officiellement la fin de la guerre de la Conquête, les principales puissances coloniales européennes se partagèrent l'Amérique du Nord. L'article VII de ce traité, mis en évidence dans l'angle inférieur droit de la carte, définit la frontière entre les territoires français et britanniques sur le continent par « une ligne longeant le centre du fleuve Mississippi ». Les frontières coloniales visibles sur ce document, d'après les termes du traité, représentent les possessions britanniques officiellement reconnues à l'est du fleuve Mississippi. Des cartes plus anciennes, comme la Carte des dominions britanniques et français en Amérique du Nord avec indication des routes, des distances, des frontières et de l'étendue des colonies (réalisée par John Mitchell en 1755), avait déjà entériné ces revendications territoriales, mais à l'époque celles‑ci étaient toujours contestées par la France et par l'Espagne. La mise en couleur fut réalisée à la main et les reliefs apparaissent sous forme de dessins. Ce document comprend des notes historiques intitulées « Extrait du traité de paix, des proclamations, etc., relatifs à l'Amérique et aux Antilles » et deux vignettes représentant des cartes du Canada : « Carte détaillée de Baffin et de la baie d'Hudson », dans l'angle supérieur gauche, et « Carte du pays situé entre Montréal, Albany et Oswego », dans l'angle inférieur gauche. Cette carte indique les frontières des provinces, les bourgs et les villes, les villages amérindiens et les territoires tribaux, les forts, quelques routes, les portages, les chutes d'eau et certaines industries. Les brisants et les hauts‑fonds à proximité de la côte, les routes de navigation et les dangers que les navires pouvaient rencontrer entre le golfe du Mexique et les Caraïbes y sont aussi signalés.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

North America, and the West Indies; A New Map, Wherein the British Empire and its Limits, According to the Definitive Treaty of Peace, in 1763, are Accurately Described, and the Dominions Possessed by the Spaniards, the French, & Other European States

Type d'élément

Description matérielle

1 carte ; 102 x 115 centimètres

Références

  1. John R. Sellers and Patricia Molen Van Ee, compilers, Maps and Charts of North America and the West Indies, 1750-1789: A Guide to the Collections in the Library of Congress (Washington, D.C.: Library of Congress, 1981). http://hdl.handle.net/2027/mdp.39015016327986.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 1er août 2017