Plan de l'investissement d'York et de Gloucester dressé à l'attention de son Excellence le général Washington, commandant en chef des armées des États–Unis d'Amérique

Description

Cette carte colorée à la main date de 1782. Elle fut produite par le commandant Sebastian Bauman, du régiment d'artillerie de New York, ou deuxième régiment, qui servit durant la guerre d'indépendance sous le général George Washington, à qui la carte est dédiée. Elle fut gravée à Philadelphie par Robert Scot (1744–1823 env.), nommé en 1793 premier graveur de l'hôtel des Monnaies des États–Unis. L'occupation de Yorktown, en Virginie, par les forces britanniques sous le général Charles Cornwallis (1738–1805) débuta le 1er août 1781. Cornwallis voulut faire de la ville sa base de ravitaillement pour une vaste campagne en Virginie, mais à la mi–août, les forces navales françaises, dirigées par l'amiral comte de Grasse, naviguaient vers la baie de Chesapeake et l'armée des Patriotes du général Washington commença à marcher vers le sud. Suite au siège et à la bataille de Yorktown, les Britanniques furent forcés de capituler lors de ce qui s'avéra être la bataille décisive de la guerre d'indépendance. La carte montre Yorktown et la péninsule de Gloucester Point, entre le 22 et le 28 octobre 1781. Elle indique les positions des troupes britanniques et américaines, les lignes de défense britanniques, les champs de tir, les premières et secondes formations parallèles, les quartiers généraux de Washington et de Rochambeau, et ceux des généraux Nelson, Lincoln, Lafayette, Knox, Steuben et Clinton, ainsi que d'autres officiers français, les navires sur le fleuve York et « le champ où les Britanniques déposèrent les armes ». Les détachements de troupes américaines sont répertoriés en fonction des colonies desquelles ils proviennent, notamment celles de la Virginie, du Maryland, de la Pennsylvanie, de New York, du Rhode Island et du New Jersey. La maison Moore, sur la rive sud du fleuve York, où les articles de la capitulation furent rédigés le 18 octobre, figure également sur la carte. Les chefs des forces américaines, françaises et britanniques signèrent l'accord le lendemain. Dans l'angle supérieur gauche, la légende intitulée « Références aux lignes britanniques » a trait aux opérations navales et à l'artillerie britanniques. Une longue explication, dans un cartouche décoratif sous la carte, expose en détail la chronologie des opérations américaines et françaises du siège, ainsi que les actions des forces des trois nations. Cette carte est extraite de la collection Rochambeau, conservée à la Bibliothèque du Congrès, comptant 40 cartes manuscrites, 26 cartes imprimées et un atlas manuscrit qui appartint à Jean-Baptiste-Donatien de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807), commandant en chef du corps expéditionnaire français (1780-1782) durant la Révolution américaine. Certaines de ces cartes furent utilisées par Rochambeau durant le conflit. Datant d'entre 1717 et 1795, elles couvrent la majeure partie de l'est de l'Amérique du Nord, de Terre-Neuve-et-Labrador, au nord, à Haïti, au sud. La collection inclut des plans urbains, des cartes de campagnes militaires et de batailles de la guerre d'indépendance, ainsi que d'anciennes cartes d'État des années 1790.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Philadelphie

Langue

Titre dans la langue d'origine

To His Excellency Genl. Washington, Commander in Chief of the armies of the United States of America, this plan of the investment of York and Gloucester has been surveyed and laid down

Type d'élément

Description matérielle

1 carte : couleur ; sur feuille de 66 x 48 centimètres

Notes

  • Échelle : 1:14 400 env.

Références

  1. John R. Sellers and Patricia Molen Van Ee., compilers, Maps and Charts of North America and the West Indies, 1750-1789: A Guide to the Collections in the Library of Congress (Washington, DC: Library of Congress, 1981): 318, http://hdl.handle.net/2027/mdp.39015016327986.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 10 août 2017