Plan de la ville de Charlestown, de ses retranchements et du siège par les Anglais en 1780

Description

Ce plan manuscrit, dessiné à la plume et à l'encre et peint à l'aquarelle, date de 1780. Il représente en détail la ville de Charlestown (aujourd'hui Charleston), en Caroline du Sud, durant le siège britannique, qui débuta en avril 1780 et se conclut par la reddition de la ville, le 14 mai de la même année. Le plan montre les défenses américaines, ainsi que les formations parallèles, les retranchements et les batteries britanniques, dont Cummings Point (écrit « Cummin's Point » sur la carte). Cummings Point fut construit dans le cadre d'une série de travaux de défense bordant la rade lorsqu'il devint évident que les Britanniques allaient lancer leur attaque depuis le sud et l'ouest. Dès la fin du mois de mars, un régiment tout entier établit son campement sur le site de la batterie numéro un, à Cummings Point. Le plan indique les rues, telles que Broad Street, Church Street, Queen Street, King Street, Meeting Street, Orange Street et Tradd Street, qui existent toutes encore aujourd'hui, portant les mêmes noms qu'au XVIIIe siècle. La « nouvelle église » mentionnée sur le plan fait référence à l'église Saint–Michel, qui fut bâtie entre 1751 et 1761 sur le site d'origine de l'église Saint–Philippe, construite en 1681 et démolie en 1727, quelques années après qu'elle fut endommagée par un ouragan. « L'ancienne église » désigne le deuxième site de l'église Saint–Michel, où elle fut rebâtie en 1723. Le plan indique également l'ancien capitole (site de l'actuel palais de justice de comté de Charleston), l'arsenal, les marchés et la bourse. L'échelle est fournie en toises, ancienne unité de mesure française égale à 1,95 mètre environ. Un long texte fournit une chronologie de la construction des ouvrages britanniques et de la capitulation qui suivit, décrit l'état et l'étendue des fortifications américaines lorsque les Britanniques arrivèrent aux portes de Charleston, ainsi que des statistiques de combat. Cette carte est extraite de la collection Rochambeau, conservée à la Bibliothèque du Congrès, comptant 40 cartes manuscrites, 26 cartes imprimées et un atlas manuscrit qui appartint à Jean-Baptiste-Donatien de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807), commandant en chef du corps expéditionnaire français (1780-1782) durant la Révolution américaine. Certaines de ces cartes furent utilisées par Rochambeau durant le conflit. Datant d'entre 1717 et 1795, elles couvrent la majeure partie de l'est de l'Amérique du Nord, de Terre-Neuve-et-Labrador, au nord, à Haïti, au sud. La collection inclut des plans urbains, des cartes de campagnes militaires et de batailles de la guerre d'indépendance, ainsi que d'anciennes cartes d'État des années 1790.

Date de création

Date du sujet

Titre dans la langue d'origine

Plan de la ville de Charlestown, de ses retranchements et du siege faits par les Anglois en 1780

Type d'élément

Description matérielle

1 carte : manuscrite, aquarelle à la plume et à l'encre ; 28 x 42 centimètres

Notes

  • Échelle : 1:10 320 env.

Références

  1. John R. Sellers and Patricia Molen Van Ee, compilers, Maps and Charts of North America and the West Indies, 1750-1789: A Guide to the Collections in the Library of Congress (Washington, DC: Library of Congress, 1981).  http://hdl.handle.net/2027/mdp.39015016327986.
  2. Preservation Society of Charleston, “32. Coming’s Point Battery,” (Halsey Map, Alfred O. Halsey Map Preservation Research Project, 1949). http://www.halseymap.com/flash/window.asp?HMID=54.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 10 août 2017