Une carte précise des Carolines du Nord et du Sud, avec leur frontière indienne

Description

Cette carte colorée à la main des Carolines, datant de 1775, est connue sous le nom de « Carte de Mouzon ». Henry Mouzon (1741–1807 env.), cartographe et ingénieur civil à la paroisse de Saint-Stephen, fut chargé par le gouverneur lord Charles Greville Montague de réaliser l'étude topographique de la Caroline du Sud, en 1771. La carte de Mouzon est plus détaillée et plus précise que les cartes précédentes des Carolines. S'étendant de l'océan Atlantique jusqu'aux Appalaches, à l'ouest, cette carte repose sur celle de la Caroline du Sud établie par James Cook, en 1773, et sur celle de John Collet, de la Caroline du Nord, réalisée en 1770. Les inexactitudes de ces anciennes cartes furent corrigées grâce aux données provenant d'études topographiques plus récentes. La nouvelle carte ainsi établie représentait mieux l'expansion à l'ouest, en 1772, de la frontière entre les deux colonies. Pour la Caroline du Nord, elle incluait les comtés de Tryon et Pelham (appelé par la suite Sampson) et ajoutait des caractéristiques géographiques telles que « White Oak ou Tryon Mountains » et « Kings Mountain ». Pour la Caroline du Sud, elle indiqua des rivières et des villages amérindiens, à l'ouest de la frontière amérindienne cherokee. Le territoire représenté dans la partie sud-ouest de la carte est indiqué comme étant les terres des amérindiens creek et comme faisant partie de la Géorgie. La carte révèle également les forts, les paroisses, les sentiers amérindiens et les sondages sur la côte caroline. Les cartouches, en bas à droite, montrent « la rade de Port Royal » et « le banc de sable et la rade de Charlestown ». Des études récentes ont remis en cause l'attribution de la carte à Mouzon et ont suggéré qu'elle était probablement l'œuvre du cartographe britannique Louis Delarochette (1731‒1802), inspirée des cartes de Cook et de Collet. Publiée à Londres par Robert Sayer et John Bennett, la carte fut la source principale des connaissances sur la géographie des Carolines pour les forces américaines, britanniques et françaises durant la guerre d'indépendance américaine. La copie présentée ici, dont une partie du titre est tronquée, appartenait au général Rochambeau. Cette carte est extraite de la collection Rochambeau, conservée à la Bibliothèque du Congrès, comptant 40 cartes manuscrites, 26 cartes imprimées et un atlas manuscrit qui appartint à Jean-Baptiste-Donatien de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807), commandant en chef de l'armée expéditionnaire française (1780-1782) durant la guerre d'indépendance américaine. Certaines de ces cartes furent utilisées par Rochambeau durant le conflit. Datant d'entre 1717 et 1795, elles couvrent la majeure partie de l'est de l'Amérique du Nord, de Terre-Neuve-et-Labrador, au nord, à Haïti, au sud. La collection inclut des plans urbains, des cartes de batailles de la guerre d'indépendance et de campagnes militaires, ainsi que d'anciennes cartes d'État des années 1790.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Robert Sayer et John Bennett, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

An accurate map of North and South Carolina, with their Indian frontier, shewing in a distinct manner all the mounta]ins, rivers, swamps, marshes, bays, creeks, harbours, sandbanks and soundings on the coasts; with the roads and Indian paths; as well as the boundary or provincial lines, the several townships, and other divisions of the land in both the provinces

Type d'élément

Description matérielle

1 carte : couleur ; 101 x 141 centimètres, sur deux feuilles de 105 x 72 centimètres

Notes

  • Échelle : 1:530 000 environ

Références

  1. William P. Cumming Map Society, North Carolina Map Blog, “Henry Mouzon, Jr., or Henry Mouzon, Jr. – which one made the map?” http://blog.ncmaps.org/index.php/mouzon/.
  2. George Stevenson, “Mouzon, Henry, Jr.,” NCpedia (1991). http://ncpedia.org/biography/mouzon-henry-jr.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 3 mars 2016