Plan de New York et de ses environs

Description

Le Plan de New York et des environs, publié à Paris en 1777, fut dressé d'après les relevés initiaux effectués par l'ingénieur John Montrésor en 1775 et d'autres travaux cartographiques de Georges–Louis Le Rouge datant de 1777. Le plan, orienté avec le nord en haut à droite, montre la partie sud de Manhattan et l'ancien site de la Nouvelle–Amsterdam, siège du pouvoir néerlandais, puis britannique, à l'époque de la colonie de New York. Il couvre la pointe sud de l'île de Manhattan, de Greenwich (Village), en haut à gauche, à Crown Point, en bas à droite. Il identifie plusieurs rues encore célèbres aujourd'hui, dont Broad Way (Broadway) et Bowry Lane (Bowery). Le plan met en évidence les batteries, les hôpitaux, les casernes, les prisons, les quais, les collèges et les églises de la partie sud de Manhattan. Les multiples lieux de culte témoignent de la grande diversité religieuse de New York déjà à cette époque, incluant notamment des catholiques, des luthériens, des calvinistes, des membres de l'Église réformée néerlandaise, des huguenots, des quakers, des juifs, des anabaptistes, des presbytériens et des moraves. Un cartouche en haut à gauche montre le port intérieur et extérieur de New York, la côte du New Jersey, des parties de l'ouest de Brooklyn, Staten Island, Sandy Hook, ainsi que la North (Hudson) River et l'East River. Il contient également Governors Island, à la pointe de Manhattan, où les gouverneurs royaux britanniques résidaient avant la guerre d'indépendance américaine. Ce fut sur cette île que les colons néerlandais débarquèrent initialement en 1624, préludant la fondation de la colonie de la Nouvelle–Néerlande. À l'ouest de Governors Island, Oyster Island et Corporation Island (aujourd'hui Ellis Island et Liberty Island) devinrent célèbres au XIXe siècle comme principaux points d'entrée en Amérique pour les immigrants. Hoboken, Paulus Hook (Jersey City), Constable Point et un grand banc d'huîtres figurent également dans le cartouche, du côté du New Jersey du port de New York. Bushwick, Red Hook, Yellow Hook, Gravesend, Utrecht et Coney Island sont visibles du côté de Brooklyn. L'échelle est fournie en pieds et en miles. Cette carte est extraite de la collection Rochambeau, conservée à la Bibliothèque du Congrès, comptant 40 cartes manuscrites, 26 cartes imprimées et un atlas manuscrit qui appartint à Jean-Baptiste-Donatien de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807), commandant en chef du corps expéditionnaire français (1780-1782) durant la Révolution américaine. Certaines de ces cartes furent utilisées par Rochambeau durant le conflit. Datant d'entre 1717 et 1795, elles couvrent la majeure partie de l'est de l'Amérique du Nord, de Terre-Neuve-et-Labrador, au nord, à Haïti, au sud. La collection inclut des plans urbains, des cartes de campagnes militaires et de batailles de la guerre d'indépendance, ainsi que d'anciennes cartes d'État des années 1790.

Date de création

Informations d'édition

Georges–Louis Le Rouge, Paris

Titre dans la langue d'origine

Plan de New-York et des environs

Type d'élément

Description matérielle

1 plan ; 60 x 50 centimètres

Notes

  • Échelle : 1:6 336 env.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 13 janvier 2016