Position de l'armée de coalition à Philipsburg du 6 juillet au 19 août

Description

Cette carte manuscrite, dessinée à la plume et à l'encre et peinte à l'aquarelle, est attribuée au cartographe Louis-Alexandre Berthier (1753-1815), qui combattit avec le marquis de La Fayette (1757-1834) et le comte de Rochambeau pendant la Révolution américaine et qui devint par la suite un maréchal de Napoléon. Berthier séjourna en Amérique du 30 septembre 1780 jusqu'au 24 décembre 1782 et accompagna l'armée de coalition franco-américaine dans sa marche de la Nouvelle-Angleterre vers Yortown, en Virginie, puis dans sa marche retour vers Boston. Cette carte représente le camp de Philipsburg, à New York, que les deux armées occupèrent du 6 juillet au 19 août 1781. À cette époque, la possibilité d'une attaque franco-américaine contre New York, occupée par les Britanniques, était examinée. L'armée de coalition préféra feindre d'attaquer New York pour ensuite marcher vers Yorktown, et le siège de la ville mit un point final à la guerre. La carte représente les zones de Tarrytown à Staten Island, à New York. Les colonies denses de la pointe sud de l'île de Manhattan et sur la rive opposée de l'East River à Brooklyn y sont indiquées. La carte montre des villes, des maisons, des routes, des rivières, des ponts et le relief. Certains éléments ne sont pas correctement identifiés. Une légende sur le côté droit donne des explications sur les positions des camps français et américains, les différentes unités militaires, les quartiers de Washington et de Rochambeau, un hôpital français et des fortifications. Une note dans la légende indique que l'armée était composée de 5 000 soldats français et de 4 000 soldats américains. Cette carte est extraite de la collection Rochambeau, conservée à la Bibliothèque du Congrès, comptant 40 cartes manuscrites, 26 cartes imprimées et un atlas manuscrit qui appartint à Jean-Baptiste-Donatien de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807), commandant en chef de l'armée expéditionnaire française (1780-1782) durant la guerre d'indépendance américaine. Certaines de ces cartes furent utilisées par Rochambeau durant le conflit. Datant d'entre 1717 et 1795, elles couvrent la majeure partie de l'est de l'Amérique du Nord, de Terre-Neuve-et-Labrador, au nord, à Haïti, au sud. La collection inclut des plans urbains, des cartes de batailles de la guerre d'indépendance et de campagnes militaires, ainsi que d'anciennes cartes d'État des années 1790.

Date de création

Titre dans la langue d'origine

Position du camp de l'armée combinée a Philipsburg du 6 juillet au 19 aoust

Type d'élément

Description matérielle

1 carte ; couleur ; 39 x 94 centimètres

Notes

  • Échelle : 1:80 000 env.

Références

  1. “Lafayette and the Virginia Campaign 1781,” Yorktown Battlefield, National Park Service. http://www.nps.gov/yonb/learn/historyculture/lafayette-and-the-virginia-campaign-1781.htm.
  2. John R. Sellers and Patricia Molen Van Ee, compilers, Maps and Charts of North America and the West Indies, 1750‒1789: A Guide to the Collections in the Library of Congress (Washington, DC: Library of Congress, 1981).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 18 février 2016