Le Connecticut, d'après les meilleures autorités

Description

Cette carte du Connecticut parut pour la première fois dans l'Atlas général pour l'édition Carey de la Nouvelle géographie universelle de Guthrie, publié à Philadelphie en 1795. Elle fut créée « d'après les meilleures autorités » et comporte des informations issues de la carte extrêmement détaillée de William Blodget, parue en 1791, première carte officielle de l'État. Amos Doolittle (1754–1832), graveur sur plaque de cuivre de New Haven, réalisa la carte à l'échelle de 12 kilomètres pour 2,4 centimètres (7,5 miles pour un pouce). Essentiellement autodidacte, Doolittle était à l'origine bijoutier et orfèvre. Il s'essaya à la gravure alors qu'il combattait à Lexington et à Concord pendant la guerre d'indépendance américaine. Il se spécialisa plus tard dans les cartes d'atlas et les illustrations de livres. La carte comporte une scène décorative, dans l'angle inférieur droit, avec le blason et la devise du Connecticut, Qui transtulit sustinet (Celui qui l'a planté le soutient). Mathew Carey (1760–1839), immigrant irlandais, travailla comme éditeur à Philadelphie. Il était spécialisé dans les cartes, atlas et ouvrages de géographie. En 1795, il publia le premier atlas paru aux États-Unis, l'Atlas américain. Les premiers éditeurs américains, tels que Carey, qui n'étaient pas liés pas des accords internationaux sur les droits d'auteur, réutilisèrent des sources européennes pour imprimer un grand nombre d'atlas et de textes de géographie. Carey combina des cartes venues d'Europe, publiées initialement à Londres par William Guthrie en 1770, à des cartes mises à jour des États-Unis pour réaliser la Nouvelle géographie universelle de Guthrie. Doolittle entretint de solides relations professionnelles avec Carey. Cette carte est extraite de la collection Rochambeau, conservée à la Bibliothèque du Congrès, comptant 40 cartes manuscrites, 26 cartes imprimées et un atlas manuscrit qui appartint à Jean-Baptiste-Donatien de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807), commandant en chef de l'armée expéditionnaire française (1780-1782) durant la guerre d'indépendance américaine. Certaines de ces cartes furent utilisées par Rochambeau durant le conflit. Datant d'entre 1717 et 1795, elles couvrent la majeure partie de l'est de l'Amérique du Nord, de Terre-Neuve-et-Labrador, au nord, à Haïti, au sud. La collection inclut des plans urbains, des cartes de batailles de la guerre d'indépendance et de campagnes militaires, ainsi que d'anciennes cartes d'État des années 1790.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Philadelphie

Langue

Titre dans la langue d'origine

Connecticut, from the best authorities

Type d'élément

Description matérielle

1 carte ; 31 x 38 centimètres

Notes

  • Échelle : 1:460 000 environ

Références

  1. “Amos Doolittle’s Battles of Lexington and Concord,” in From Revolution to Republic in Prints and Drawings (New York: New York Public Library, 2007). http://web-static.nypl.org/exhibitions/revolution/revolution1.html.
  2. Matthew Edney, “Mapping U.S. History in the Early Republic” (Portland, ME: Osher Map Library & Smith Center for Cartographic Education, University of Southern Maine: 2012).  http://www.oshermaps.org/exhibitions/map-commentaries/maine-us-version-best-selling-european-historical-atlas-ca1800.
  3. Edward Smith, “Carey, Mathew (1760–1839),” revised by Jason Edwards, in Oxford Dictionary of National Biography (Oxford, UK: Oxford University Press, 2004).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 3 mars 2016