Armée de Rochambeau, 1782. Carte de Williamsburg, région de la Virginie, où les armées française et américaine campèrent en septembre 1781

Description

Cette carte topographique manuscrite de la région de Williamsburg, en Virginie, fut dessinée à la plume et à l'encre, et peinte à l'aquarelle en 1782 par Jean-Nicolas Desandrouins, ingénieur et cartographe de l'armée française, peu après la bataille de Yorktown en octobre 1781. Elle indique les camps et les positions des forces françaises et américaines en septembre 1781, veille de la bataille. La carte fournit un plan détaillé de Williamsburg et de ses environs, et révèle l'emplacement des domaines, des villes et d'autres sites d'importance. Elle représente les habitations et les bâtiments publics de Williamsburg, les plantations situées dans la campagne, de même que les routes, les criques, les ferries, les moulins et le « Nouveau magasin ». Elle fournit également les noms de quelques résidents locaux. La légende numérotée permet d'identifier des unités militaires, des bâtiments publics, ainsi que d'autres points d'intérêt. Orienté avec le nord à gauche, ce plan comporte des reliefs représentés par des hachures. L'échelle est fournie en toises, ancienne unité de mesure égale à 1,95 mètres environ. La bataille de Yorktown, dernière bataille terrestre majeure de la guerre d'indépendance, se termina par la capitulation de l'armée britannique commandée par lord Cornwallis devant les forces françaises et américaines conjuguées. Elle mena finalement au traité de Paris de 1783 et à la reconnaissance, par les Britanniques, de l'indépendance américaine. Cette carte est extraite de la collection Rochambeau, conservée à la Bibliothèque du Congrès, comptant 40 cartes manuscrites, 26 cartes imprimées et un atlas manuscrit qui appartint à Jean-Baptiste-Donatien de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807), commandant en chef de l'armée expéditionnaire française (1780-1782) durant la guerre d'indépendance américaine. Certaines de ces cartes furent utilisées par Rochambeau durant le conflit. Datant d'entre 1717 et 1795, elles couvrent la majeure partie de l'est de l'Amérique du Nord, de Terre-Neuve-et-Labrador, au nord, à Haïti, au sud. La collection inclut des plans urbains, des cartes de batailles de la guerre d'indépendance et de campagnes militaires, ainsi que d'anciennes cartes d'État des années 1790.

Dernière mise à jour : 29 décembre 2015