Ma contribution à l'Irlande

Description

Margaret Skinnider (1893‒1971 env.) naquit en Écosse de parents irlandais. Elle suivit une formation de professeur et enseigna les mathématiques à Glasgow, en Écosse, puis elle démissionna pour se rendre à Dublin et prendre part à l'insurrection de Pâques d'avril 1916. Ma contribution à l'Irlande, son ouvrage publié aux États-Unis en 1917, décrit ses activités révolutionnaires en 1915 et en 1916. Le récit commence par son premier voyage à Dublin en 1915, lorsqu'elle fit passer en Irlande des détonateurs de bombes destinés aux nationalistes. La suite est une description plus détaillée de son rôle dans l'insurrection de Pâques. Skinnider fut porteuse de munitions, estafette et tireuse embusquée. Après sept semaines de convalescence à l'hôpital pour des blessures par balles subies lors de l'insurrection, elle parvint à échapper à l'arrestation et à retourner vers Glasgow. Au cours d'un bref séjour en Irlande en août 1916, elle fut suivie par un détective et prit la fuite pour les États-Unis, où elle milita pour la cause de l'indépendance irlandaise en 1917-1918. Le livre est illustré et contient, en plus du récit de Skinnider, des fac–similés de documents importants liés aux événements d'avril 1916, notamment la proclamation d'une république irlandaise par le gouvernement provisoire, des timbres émis par la république durant sa courte existence, la dernière proclamation de Padraic Pearse, président de la république, ainsi que le document de la reddition de ce dernier le 29 avril 1916. Le livre se termine par les paroles des chansons entonnées par les volontaires irlandais avant et après l'insurrection de Pâques. Quand Skinnider quitta les États-Unis, elle repartit pour l'Irlande et s'impliqua dans la Cummann na mBan, section féminine de l'armée républicaine irlandaise.

Dernière mise à jour : 11 septembre 2017