La Perse d'aujourd'hui

Description

La Perse d'aujourd'hui est un récit des voyages de l'auteur en Perse (aujourd'hui l'Iran) et en Mésopotamie (en Irak actuel) du milieu de l'année 1906 au milieu de l'année 1907. Il visita des contrées qui, suite aux changements territoriaux ultérieurs, correspondent désormais à l'Azerbaïdjan et l'est de la Turquie. La Mésopotamie faisait à l'époque partie de l'Empire ottoman. L'auteur, Léon–Eugène–Aubin Coullard–Descos (1863–1931), écrivain et diplomate français, fut ministre plénipotentiaire à Téhéran de 1905 à 1907. La plupart des chapitres sont consacrés à des lieux et des voyages spécifiques, par exemple la route jusqu'à Tabriz (anciennement Tauris), la ville de Tabriz, un voyage autour du lac d'Ourmia (ou Orumieh), les régions kurdes à l'ouest du lac d'Ourmia, un voyage de Tabriz à la mer Caspienne, un voyage de Téhéran à Ispahan et un séjour dans cette dernière. D'autres chapitres abordent des thèmes ou des sujets particuliers, dont le chiisme, l'entente anglo–russe de 1907, la révolution persane de 1905 et 1906, les coutumes persanes, ainsi que les villes saintes chiites. Le livre contient une grande carte dépliante montrant la Perse et des parties de l'Irak, de l'Afghanistan, de l'Azerbaïdjan et de la Turquie, et indiquant les itinéraires d'Aubin en 1906 et 1907. Un cartouche dans l'angle supérieur droit inclut le lac d'Ourmia, avec Tabriz à l'est et le Kurdistan à l'ouest. Un cartouche plus petit dans l'angle inférieur gauche montre la Perse divisée en zones, en vertu de l'entente anglo–russe signée le 31 août 1907, dont une russe, une britannique et une zone d'influence neutre. Aubin, qui publia plusieurs ouvrages sous le pseudonyme d'Eugène Aubin, écrivit également Les Anglais aux Indes et en Égypte (1899), Le Maroc d'aujourd'hui (1904), Le chiisme et la nationalité persane (1908) et En Haïti : planteurs d'autrefois, nègres d'aujourd'hui (1910).

Dernière mise à jour : 30 septembre 2016