Voyages au Baloutchistan et au Sind

Description

Voyages au Baloutchistan et au Sind est le témoignage direct d'un voyage entrepris en 1810 et 1811 dans les régions de l'Inde, du Pakistan, de l'Afghanistan, de l'Iran et de l'Irak actuels. L'auteur, Henry Pottinger (1789–1856), lieutenant au service de la Compagnie des Indes orientales, se porta volontaire, accompagné d'un ami et compagnon d'armes, le capitaine Charles Christie, pour partir en mission dans la région située entre l'Inde et la Perse (aujourd'hui l'Iran), zone à l'époque peu connue par la Compagnie. Les deux hommes voyagèrent de Bombay (aujourd'hui Mumbai) au Sind (dans le sud–est du Pakistan actuel) et, déguisés en Indiens, ils se rendirent par voie terrestre à Kalat. Bien que leur origine européenne fût rapidement démasquée, ils parvinrent à atteindre le Nushki, près de la frontière actuelle entre l'Afghanistan et le Pakistan, où les deux hommes se séparèrent. Pottinger continua vers l'ouest jusqu'en Perse, en passant par Kerman jusqu'à Shiraz et Ispahan. Christie fit route vers le nord, de Nushki jusqu'en Afghanistan, en passant par l'Helmand pour atteindre Hérat, puis en Perse jusqu'à Yazd et Ispahan, où il rejoignit Pottinger. Christie reçut l'ordre de rester en Perse, où il fut tué en 1812 lors d'une attaque russe. Pottinger retourna à Bombay via Bagdad et Bassora. Le livre est composé de deux parties. La première est un récit détaillé du voyage de Pottinger, avec des observations sur le climat, le terrain, le sol, la faune et la flore, les peuples et les tribus, les coutumes et les croyances populaires. La deuxième est une introduction à l'histoire et la géographie des provinces du Baloutchistan et du Sind. Une annexe inclut une copie d'une partie du journal que Christie tint sur ses voyages en Afghanistan. Le livre contient au début une illustration en couleurs et une grande carte dépliante à la fin du texte. Pottinger eut une brillante carrière au sein de la Compagnie des Indes orientales et du gouvernement britannique. En avril 1843, il devint le premier gouverneur britannique de Hong Kong.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Longman, Hurst, Rees, Orme, and Brown, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

Travels in Beloochistan and Sinde; accompanied by a geographical and historical account of those countries

Type d'élément

Description matérielle

423 pages : cartes ; 28 centimètres

Références

  1. William Broadfoot, revised by James Lunt, “Pottinger, Sir Henry, first baronet (1789‒1856),” in Oxford Dictionary of National Biography (Oxford, U.K.: Oxford University Press, 2004).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 17 octobre 2016