Récit d'un voyage à Kalât

Description

Charles Masson (pseudonyme de James Lewis), voyageur et explorateur, fut le premier Européen à apprécier l'héritage archéologique de l'Afghanistan. On sait peu de choses sur le début de sa vie. Il naquit à Londres en 1800 et reçut de toute évidence une bonne éducation, qui incluait latin, grec et français. Suite à une querelle avec son père en 1821, Masson s'enrôla comme fantassin dans l'armée de la Compagnie des Indes orientales. Il s'embarqua pour le Bengale au début de l'année 1822. En juillet 1827, il déserta son régiment, changea de nom et voyagea vers l'ouest pour échapper à la juridiction britannique. Après avoir vagabondé au Rajasthan et dans le territoire indépendant sikh, Masson se rendit en Afghanistan via le col de Khyber. Au cours de la décennie suivante, il voyagea à travers tout l'Afghanistan. Il séjourna également en Perse (aujourd'hui l'Iran) et au Sind (au Pakistan actuel). Masson quitta l'Afghanistan en octobre 1838. Lorsqu'il vivait à Karachi, il écrivit un récit sur ses fouilles archéologiques et acheva son ouvrage en trois volumes Récit de différents voyages au Baloutchistan, en Afghanistan et au Penjab, publié à Londres en 1842. Durant la première guerre anglo–afghane (1839–1842), au début de l'année 1840, il tenta de revenir à Kaboul, mais il se retrouva en pleins siège et insurrection dans le khanat de Kalât (aujourd'hui au Pakistan) et, accusé d'espionnage, il fut emprisonné un temps. Après sa libération en janvier 1841, Masson écrivit Récit d'un voyage à Kalât, paru en 1843. Bien qu'il s'agisse d'un ouvrage à part entière, il le considéra comme le quatrième volume de son livre précédent. Détracteur de la politique ayant conduit à la première guerre anglo–afghane (1839–1842), il décrit dans sa préface la révolte à Kalât comme « l'événement précurseur de la catastrophe qui se déroula ensuite » à Kaboul. La première partie du livre est un récit détaillé de l'insurrection, de sa répression et du calvaire subi par Masson lui–même. La deuxième partie, intitulée « Mémoires sur le Baloutchistan oriental, ou territoires du khan brahoui de Kalât », contient des chapitres portant sur la géographie, les tribus, le gouvernement et l'histoire, les antiquités et les dialectes, l'économie, les mœurs et les coutumes, ainsi que l'histoire naturelle et la minéralogie de la région. L'ouvrage comporte une carte dépliante détaillée.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

R. Bentley, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

Narrative of a journey to Kalât, Including an Account of the Insurrection at that Place in 1840; and a Memoir on Eastern Balochistan

Type d'élément

Description matérielle

463 pages : cartes ; 22 centimètres

Références

  1. Garry Alder, “Masson, Charles [formerly James Lewis] (1800‒1853),” in Oxford Dictionary of National Biography (Oxford, U.K.: Oxford University Press, 2004).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 30 septembre 2016