Destination Klondike : un jeu amusant et instructif

Description

La ruée vers l'or du Klondike de 1898 fut l'une des plus importantes de l'histoire. Des dizaines de milliers de prospecteurs du monde entier convergèrent vers le nord, vers l’Alaska et le Yukon, avide de faire fortune. Ce jeu, intitulé « Destination Klondike » fut créé en 1897 sur la base d’articles de presse rapportant les premières découvertes de filons aurifères importants dans le Yukon et en prévision de la ruée à venir. Le jeu fut mis en avant dans l'édition du New York Journal du 12 décembre 1897. Il fut fabriqué par la Klondyke Game Company de San Francisco, probablement pour être vendu aux nombreux prospecteurs qui passeraient par le port de San Francisco avant d’atteindre l’Alaska et le Yukon. Le jeu puisait dans les nombreux mythes relatifs à la ruée vers l'or et aux réalités politiques du Grand Nord. La zone de la carte du jeu comprenait certaines régions de trois pays : le Yukon, au Canada (indiqué comme Territoires du Nord‑Ouest britanniques, puisque le territoire du Yukon ne fut établi qu’en 1898, en grande partie grâce à la ruée vers l’or du Klondike), le territoire américain de l’Alaska, et la Sibérie russe. Les règles du jeu, simples, sont expliquées dans un cadre, sous la boîte. Les joueurs devaient se bander les yeux, faire quelques tours sur eux-mêmes et placer ensuite une épingle sur la carte. S'ils tombaient sur une pépite d'or ou dans un cercle de « gains » aux États-Unis (Alaska), ils pouvaient gagner le total indiqué sur la pépite ou dans le cercle. S'ils épinglaient un endroit du Canada, les joueurs perdaient 20 pour cent de leurs gains, vraisemblablement pour payer les taxes canadiennes, plus élevées. Si l’épingle se fichait en Sibérie, les joueurs perdaient tout au profit du gouvernement, l’État russe s'appropriant vraisemblablement tous les profits des découvertes minières sur son sol. Au centre de la carte se trouve la Cité de Dawson, proche du lieu de la plus importante découverte d'or le long de la rivière Klondike, dans le Yukon, point de départ de tous les cercles. La carte précise également les noms des villes, des cours d'eau, des chaînes de montagnes, des plans d'eau, mais aussi çà et là des images de prospecteurs, d’Eskimos, de caribous, d’ours, de phoques, de pingouins (dénomination erronée) et de forêts.

Dernière mise à jour : 27 janvier 2016