Histoire de l'Arabie, ancienne et moderne

Description

Histoire de l'Arabie, ancienne et moderne est une étude en deux volumes, initialement publiée en 1833, de l'ecclésiastique presbytérien et homme de lettres écossais Andrew Crichton (1790−1855). Dans sa préface, Crichton indique que son livre est un premier effort de « connecter le passé avec les illustrations de découverte moderne afin de présenter l'ensemble dans un format modéré », c'est–à–dire en seulement deux volumes. Il reconnaît les opinions mal informées et préjudiciables que bon nombre de lecteurs apportent au sujet de l'Islam et il déclare que son objectif consiste à créer une narration chronologique simple sans la « rancœur peu charitable » de certains auteurs précédents. Il réussit en grande partie dans cette entreprise, notamment grâce au savoir ethnographique fourni par les récents voyageurs européens, dont les anciens écrivains ne disposaient pas, et aux nombreuses nouvelles traductions d'ouvrages d'historiens arabes. Le livre aborde l'histoire préislamique de l'Arabie, la mission de Mahomet au VIIe siècle, les conquêtes arabes de l'Afrique du Nord et de l'Espagne, et l'histoire des califes abbassides de Bagdad. Des chapitres distincts sont consacrés à la littérature arabe, à l'histoire civile et au gouvernement des Arabes, au Hedjaz, au hajj, ainsi qu'à la secte wahhabite et ses guerres du XVIIIe siècle et du début du XIXe. Le chapitre sur le Coran est remarquable pour son époque. En s'appuyant sur les traductions disponibles, notamment celle de George Sale (1697−1736 env.), Crichton traite le texte et sa vénération par les musulmans de manière factuelle. Lorsqu'il aborde les anciennes conquêtes islamiques et la fragmentation des Empires omeyyade et abbasside, la narration est principalement déclarative, conformément au but d'objectivité de l'auteur. Crichton attribue certains mérites à ses sources, évaluant parfois ces dernières. Par exemple, dans le cadre des guerres wahhabites, il compare les sources et donne aux écrits de Jacob Burkhardt (1818−1897) et de Louis Alexandre Olivier de Corancez (1770−1832) un rang plus élevé qu'à ceux d'autres auteurs. Le livre contient neuf illustrations, dont l'artiste n'est pas identifié, et une carte détaillée de la péninsule arabique et du désert syrien, gravée par G.B. King. L'édition d'Histoire de l'Arabie présentée ici fut publiée à New York en 1838, cinq ans après la parution du livre à Édimbourg.

Date de création

Informations d'édition

Harper & Brothers, New York

Langue

Titre dans la langue d'origine

The History of Arabia, Ancient and Modern

Type d'élément

Description matérielle

2 volumes, illustrations, carte ; 16 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 22 septembre 2015