Récit de voyage d'Ahmad ibn Muhammad ibn Nasir al-Dar'i

Description

Dans Riḥlah (Récit de voyage), Ahmad ibn Muhammad ibn Nasir al-Dar'i (1647–1717), collectionneur de livres, voyageur et érudit marocain, raconte son pèlerinage à La Mecque et les nombreuses escales qu'il fit tout au long de son périple. Dans un style narratif simple, il retrace son itinéraire aller–retour entre le Maroc et le Hedjaz, longeant la côte méditerranéenne. Il décrit les lieux qu'il visita et les érudits qu'il rencontra. Ses descriptions des petites villes portent notamment sur l'adéquation de leur approvisionnement en eau et en provisions, ainsi que sur leurs ressources agricoles. Pour les villes plus importantes, comme Tripoli, en Libye, et Alexandrie et Le Caire, en Égypte, l'auteur inclut de grandes parenthèses historiques. Il aborde, entre autres, l'histoire de Tripoli, de la conquête islamique aux guerres navales contre les puissances européennes au XVIIe siècle. Il raconte la conquête islamique de l'Égypte et énumère les « merveilles d'Alexandrie » au VIIe siècle. Les villes hedjaziennes de La Mecque et de Médine sont décrites en détail dans le second volume, traitant longuement les lieux associés à la vie du prophète Mahomet. Tout au long de son voyage, il décrit ses rencontres avec des érudits et cite leur poésie religieuse. De temps en temps, il s'adresse à ses collègues savants et leur parle de la sagesse de son père Muhammad ibn Nasir (1603–1674), fondateur de la tariqa Nasiriya (confrérie soufie). Ahmad ibn Muhammad propagea lui–même inlassablement cet ordre au Maroc et à l'étranger, depuis la ville de Tamegroute, dont la mosquée et la bibliothèque de manuscrits attirent encore aujourd'hui de nombreux visiteurs. Des érudits et des commerçants influents furent issus de cette famille. Celle–ci joua un rôle important dans la vie commerciale de la région, expliquant l'attention particulière de l'auteur portée sur les écarts des taux de change d'une ville à l'autre et ses commentaires sur la probité des changeurs de monnaie. Le nom de l'auteur apparaît sous diverses formes dans les histoires et les bibliographies. Dans cet ouvrage, il est appelé Abu Abbas Ahmad ibn Abu 'Abdallah Muhammad ibn Nasir al-Dar'i al-Zinbi al-Ja'fi [sic]. L'édition de Rihlah présentée ici compte deux volumes reliés ensemble. Elle fut publiée en 1902 à Fès, au Maroc, à la presse des célèbres frères Azraq. Le texte imprimé, datant de 1902, en écriture maghrébine, repose sur un manuscrit copié en 1715 par un certain Abu Salim Qufi.

Date de création

Informations d'édition

Frères Azraq, Fès, Maroc

Langue

Titre dans la langue d'origine

الرحلة الناصرية

Type d'élément

Description matérielle

2 volumes dans 1 livre ; 22 centimètres

Références

  1. Abdulrazak, Fawzi.  The Kingdom of the Book: The History of Printing as an Agent of Change in Morocco Between 1865 and 1912 (Ph.D. dissertation, Boston University, 1989).
  2. Gutelius, David. “Sufi Networks and the Social Contexts for Scholarship in Morocco and the Northern Sahara, 1660–1830,” in Scott Reese, editor, The Transmission of Learning in Islamic Africa (Leiden, Brill, 2004).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 22 septembre 2015