Ratification par le tsar du traité de cession de l’Alaska

Description

Le traité original sur la cession de l’Alaska aux États-Unis par l’Empire russe, rédigé en deux colonnes parallèles, l’une en français et l’autre en anglais, est présenté ici avec les signatures du secrétaire d’État américain William H. Seward et du ministre russe aux États-Unis, Édouard de Stoeckl. La langue diplomatique de la cour impériale de Russie étant le français, il n’y eut aucune version officielle du traité en russe. Le tsar russe, Alexandre II, apposa sa signature à la fin de cette copie du traité, précédée d’un bref commentaire sur sa ratification en langue russe. Cette version comprend,  sur la première page, une longue liste des titres historiques du tsar inscrite en russe. Cette liste ne figure pas sur la copie américaine. Après le consentement du Sénat des États–Unis, le président Andrew Johnson signa une ratification équivalente le 20 juin 1867. Le certificat d’échange consécutif mentionna des modifications mineures dans le texte des versions anglaise et française du traité. La Chambre des représentants des États-Unis n’affecta les fonds nécessaires à l’acquisition de l’Alaska qu’un an plus tard, en raison de l’opposition politique américaine intérieure et de la procédure de destitution à l'encontre du président Andrew Johnson. L'Alaska devint un territoire des États-Unis le 18 octobre 1867. Le gouvernement américain émit finalement un mandat sur le Trésor au profit de la Russie pour le paiement de l’Alaska le 1er août 1868.

Dernière mise à jour : 20 novembre 2015