Traversée de la Perse sous un déguisement et souvenirs de la révolte indienne

Description

L'ouvrage Traversée de la Perse sous un déguisement et souvenirs de la révolte indienne est composé des entrées du journal de Charles Edward Stewart, officier de l'armée indienne qui devint ensuite consul général britannique à Tabriz et à Odessa, éditées et publiées à titre posthume par les membres de sa famille. La première partie du livre est consacrée au rôle de Stewart durant la répression de la révolte indienne de 1857 (également appelée révolte des Cipayes), soulèvement des Cipayes (soldats indigènes) contre l'armée de la Compagnie anglaise des Indes orientales. La majeure partie de l'action racontée se déroule à Peshawar (aujourd'hui au Pakistan). Stewart aborde la campagne d'Ambala de 1863, à laquelle il participa également, où des troupes anglo–indiennes marchèrent contre les tribus pachtounes (ou pathanes) opposées au gouvernement colonial britannique. La deuxième partie porte sur des missions entreprises par Stewart au début des années 1880, pour lesquelles il traversa la Perse, atteignit la frontière perso–afghane et pénétra en Afghanistan. L'objectif de ses voyages consistait à recueillir des renseignements pour le gouvernement britannique, l'obligeant à se déplacer la plupart du temps déguisé en marchand de chevaux arménien de Calcutta. Nommé en 1884 second commissaire adjoint de la Commission frontalière afghane sous sir Peter Lumsden, Stewart inclut dans le livre un chapitre sur les travaux de la commission dans la ville d'Hérat et ses environs. Le livre comprend également des illustrations, une carte de la région de la frontière perso–afghane et quatre annexes. La première annexe est un document lu devant la Société royale de géographie en juin 1887, « Le pays des Turkmènes tekkés, et les fleuves Tejen et Murghab », basé sur une mission de Stewart en 1880. La deuxième est un article sur l'utilisation du pétrole comme combustible pour les locomotives et les navires à vapeur (d'après l'observation faite par Stewart de cette nouvelle technologie utilisée par les Russes dans la région de la mer Caspienne). La troisième annexe est un article sur une possible extension du réseau ferroviaire d'Asie centrale russe jusqu'au réseau ferré indien. Enfin, la quatrième est un court article intitulé « Travail biblique en Perse », dans lequel Stewart offre plusieurs observations sur différents groupes religieux en Perse, dont les musulmans chiites, les chrétiens nestoriens et arméniens, ainsi que les babis.

Date de création

Informations d'édition

George Routledge and Sons, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

Through Persia in disguise; with reminiscences of the Indian mutiny

Type d'élément

Description matérielle

430 pages : illustrations, portraits, cartes ; 24 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 30 septembre 2016