Royaume d'Irlande, divisé en autant de régions principales que l'Ulster, le Connacht, le Leinster et le Munster

Description

Cette carte de l'Irlande colorée à la main fut publiée en 1715 par la société du graveur et éditeur de Nuremberg, Johann Baptist Homann (1663–1724). Elle se base sur des ouvrages antérieurs réalisés par Nicolaes Visscher (1649–1702), issu de la seconde des trois générations de Visscher, marchands d'art et éditeurs de cartes à Amsterdam, ainsi que sur des travaux de sir William Petty (1623–1687), économiste politique anglais pionnier qui dirigea le recensement cadastral national d'Irlande effectué sous l'égide d'Oliver Cromwell de 1656 à 1658. La carte est rédigée en latin, mais les noms de lieux y figurent en anglais, de même que les traductions celtiques originales. Elle contient un cartouche de titre décoré, ainsi qu'un cartouche d'échelle. Quatre échelles de distance sont fournies en miles allemands, français, anglais et irlandais. Différentes couleurs permettent de distinguer les quatre provinces historiques d'Irlande : le Connaught, le Leinster, le Munster et l'Ulster. La carte indique les comtés et les baronnies situés dans les provinces, les archevêchés, les villes et villages, les routes principales, ainsi que d'autres caractéristiques géographiques. Dans l'angle inférieur droit, le cartouche décoré contenant les échelles de distance représente des hommes qui se consacrent à deux formes d'activité économique, la pêche et l'agriculture. Le cartouche est couronné des armoiries royales britanniques, composées d'un blason soutenu par un lion et par une licorne, et entouré d'une jarretière portant la maxime anglo-normande honi soit qui mal y pense.

Dernière mise à jour : 13 avril 2016