Province de Tierra Firme, royaume de Nouvelle-Grenade et Popayán

Description

Réalisée en 1631 par Willem Janszoon Blaeu (1571–1638), cette carte représente l'Amérique centrale et la partie nord-ouest de l'Amérique du Sud, dont tout ou partie de la Colombie, de l'Équateur et du Venezuela. Un texte en néerlandais au verso de la carte décrit la géographie des régions représentées, qui englobaient la vice-royauté espagnole de la Nouvelle-Grenade et de la province de Popayán, d'après le nom de la ville coloniale située au pied du volcan Puracé, dans la Cordillère centrale des Andes. La carte montre les fleuves et d'autres caractéristiques géographiques, ainsi que les villes et les missions. ‎Le relief est représenté par des dessins. Les échelles de distance sont indiquées en lieues espagnoles et en miles allemands. Blaeu a inséré une rose des vents colorée à la main à l'emplacement de la mer des Caraïbes (baptisée océan Septentrional, nom de l'océan Atlantique en usage à l'époque), et une autre, légèrement plus grande dans l'océan Pacifique (baptisé océan Austral). Les titres, les échelles, la signature de Blaeu et les autres informations figurant sur la carte sont en latin, mais les noms de lieux sont en espagnol. Blaeu fut un cartographe et éditeur de cartes néerlandais majeur, également fondateur d'une famille de cartographes remarquables, dont ses fils Joan et Cornelis. Né aux Pays-Bas en 1571, Blaeu étudia au Danemark entre 1594 et 1596 auprès de l'astronome Tycho Brahe, où il apprit à fabriquer des globes et des instruments. De retour à Amsterdam, il fonda l'entreprise de cartes familiale. En 1608, il fut nommé hydrographe en chef de la Vereenigde Oost-Indische Compagnie (la Compagnie néerlandaise des Indes orientales), poste qu'il conserva jusqu'à sa mort. L'usage de la rose des vents et l'indication précise des caps, des îles et des hauts-fonds côtiers reflète la spécialisation de Blaeu dans la cartographie marine.

Dernière mise à jour : 13 avril 2016