Nouvelle-Guinée allemande et britannique

Description

Datée de 1906, cette carte de la Nouvelle-Guinée britannique, de la Nouvelle-Guinée allemande (également appelé Terre de l'Empereur-Guillaume) et de l'archipel Bismarck fut réalisée par le service géographique de l'état-major au ministère de la Guerre de Grande-Bretagne. L'Allemagne annexa la région nord de l'île de Nouvelle-Guinée en 1884, ainsi que les îles de Nouvelle-Bretagne et de Nouvelle-Irlande. Les Allemands rebaptisèrent la première Nouvelle-Poméranie et la seconde Nouveau-Mecklembourg. L'île Bougainville, annexée par l'Allemagne en 1889, est également représentée. Lorsque la Première Guerre mondiale éclata en 1914, la Nouvelle-Guinée allemande fut rapidement occupée par les forces impériales britanniques et la totalité de la région fut confiée à l'administration australienne en octobre 1914. À la fin de la Première Guerre mondiale, la Nouvelle-Guinée allemande, devenue territoire de Nouvelle-Guinée, fut placée sous mandat australien dans le cadre de la Société des Nations. La Nouvelle-Guinée britannique, la Nouvelle-Guinée allemande et l'archipel Bismarck forment aujourd'hui la Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui devint indépendante en 1975. La carte représente une petite partie de la Nouvelle-Guinée néerlandaise (partie de l'Indonésie actuelle) et la pointe nord du Queensland, en Australie. Le relief est représenté par des lignes de contour et des points cotés. L'échelle de la carte est exprimée en miles. Un cachet appliqué dans la partie inférieure indique que la carte est un document prêté par la Société américaine de géographie pour la conférence de paix de Versailles (1918–1919).

Dernière mise à jour : 13 avril 2016