Les îles britanniques

Description

Cette carte des îles britanniques datant de 1842 fut publiée « sous l'autorité » de la Société pour la diffusion des connaissances utiles, organisation créée à Londres en 1826 dans le but d'améliorer le niveau d'éducation des classes moyennes et ouvrières britanniques. La carte fut gravée par J. & C. Walker, société londonienne de graveurs, de dessinateurs et d'éditeurs qui prospéra au milieu du XIXe siècle. Elle fut publiée par Chapman and Hall, librairie et maison d'édition fondée en 1830 par William Hall (1800–1847) et Edward Chapman (1804–1880), reconnus pour avoir publié des ouvrages de Charles Dickens et d'autres auteurs et poètes importants de l'époque victorienne. La carte indique les comtés, les villes et villages, les rivières, les ponts, les forts, ainsi que d'autres caractéristiques naturelles et artificielles. Ce plan comporte des reliefs représentés par des hachures. Les lignes colorées à la main symbolisent les frontières entre les comtés, et différentes couleurs sont utilisées pour distinguer les comtés d'Angleterre et du pays de Galles, d'Écosse et d'Irlande. Les frontières entre l'Angleterre et l'Écosse, ainsi qu'entre l'Angleterre et le pays de Galles sont précisées par un tracé en tirets. Une petite partie de la côte française est visible dans l'angle inférieur droit. La carte ne contient pas d'échelle de distance. Au cours des années 1830 et 1840, la Société pour la diffusion des connaissances utiles fut à l'origine de nombreuses publications, comme la Bibliothèque des connaissances utiles, dont les volumes étaient vendus six pence, ainsi qu'une série de cartes en deux volumes renommées pour leur grande qualité. Plus de 200 cartes, également vendues séparément, furent créées et imprimées à plus de 3 millions d'exemplaires.

Dernière mise à jour : 13 avril 2016