Un Canadien errant

Un Canadien errant

Description

Cette version de Joseph Saucier (1869‒1941) accompagné par un orchestre, gravée sur un cylindre de cire vers 1905, est l'un des plus anciens enregistrements connu d'Un Canadien errant, chanson folklorique écrite en 1842 par Antoine Gérin-Lajoie et interprétée sur l'air de J'ai fait une maîtresse. Ayant pour thème la Rébellion des Patriotes de 1837‒1838, cette chanson devint l'une des plus populaires de la fin du XIXe siècle au Canada francophone. Depuis lors, elle a été enregistrée de nombreuses fois. Ce cylindre phonographique fait partie de la collection de Jean-Jacques Schira. Le cylindre phonographique, précurseur du disque, était le tout premier moyen d'enregistrement audio et d'écoute. Né à Montréal, Saucier fut baryton et chef de chœur canadien. Il reçut de son père une formation de pianiste avant de poursuivre une carrière de chanteur. Il se produisit comme soliste dans différentes églises au Canada et avec l'Orchestre symphonique de Montréal, étudia le chant à Paris, et donna des concerts en France, en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Il fut aussi l'organiste et le chef de chœur de l'église Saint-Louis-du-Mile-End de Montréal, et plus tard, chef de chœur à l'église Saint-Louis-de-France. Il serait le premier chanteur canadien francophone à avoir réalisé un enregistrement au Canada, vers 1904, à la même période que celui présenté ici.

Dernière mise à jour : 30 mars 2016