Histoire notable de la Floride, située dans les Indes occidentales, comprenant les trois voyages réalisés par certains capitaines et pilotes français

Description

Avant d'établir des colonies au Canada au début du XVIe siècle, la France tenta plusieurs fois de s'implanter, sans succès, au Canada, au Brésil et en Floride. C'est le deuxième voyage de Jacques Cartier (1491-1557) en 1535-1536 qui fit germer l'idée d'un établissement colonial de l'autre côté de l'Atlantique. En 1541, le roi François Ier nomma Jean-François de la Roque de Roberval (1501‒1560 env.), de Saintonge, dans le sud-ouest de la France, lieutenant-général du Canada. Guidé par Cartier, Roberval établit un petit fort au bord du Saint-Laurent, mais le scorbut et les rigueurs de l'hiver causèrent la mort de cinquante colons. Ce fut donc à la fin du printemps 1543 qu'il décida de rapatrier sa petite colonie en France. De 1555 à 1565, la France tenta d'établir des colonies dans deux régions plus au sud du Nouveau Monde, au Brésil et dans une partie de ce qui est aujourd'hui l'État de la Floride. En 1555, Nicolas Durand de Villegagnon (1510‒1571), vice-amiral de Bretagne, ordonna la construction d'un fort sur un îlot de la baie de Guanabara (Rio de Janeiro), qui devait servir de base pour une future colonie appelée France antarctique. La petite colonie, affaiblie par les conflits entre catholiques et protestants, fut vaincue par une flottille portugaise en 1560. En 1564, René Goulaine de Laudonnière fut mis aux commandes d'une deuxième expédition qui quitta Le Havre avec trois navires transportant 300 soldats et négociants. Les Français s'établirent sur la rivière de Mai (fleuve Saint Johns, Floride), où ils construisirent Fort Caroline. La colonie, perturbée par des querelles, la famine et les tensions grandissantes avec les Amérindiens timucuas, se trouvait dans le quasi-abandon lorsqu'une troisième expédition arriva en août 1565. Cette dernière expédition, dirigée par Jean Ribault, comptait sept navires et 600 colons, en grande partie des huguenots (Français protestants). L'afflux de personnes et de ravitaillement en provenance de France ne suffit pas à sauver la Floride française. En septembre 1565, Pedro Menéndez de Avilés (1519–1574), à la tête d'une armada de dix navires et sur ordre du roi Philippe II d'Espagne, massacra la plupart des huguenots, les considérant comme des hérétiques. Histoire notable de la Floride, publié pour la première fois en 1586, est le récit que fit Laudonnière sur les expéditions françaises menées à cette époque dans le Nouveau Monde. L'édition présentée ici fut publiée à Paris en 1853.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

P. Jannet, Paris

Titre dans la langue d'origine

L'histoire notable de la Floride située ès Indes Occidentales: contenant les trois voyages faits en icelle par certains capitaines et pilotes français

Type d'élément

Description matérielle

243 pages

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 20 novembre 2015