Récit complet et impartial de la Compagnie du Mississippi, également appelée la Compagnie française des Indes orientales. Planifié et établi par Monsieur Law

Description

John Law, banquier et aventurier écossais, eut une grande influence dans les domaines de la banque et de la circulation monétaire. Il convainquit le régent de France, Philippe d'Orléans, qu'il pouvait éliminer la dette du gouvernement français grâce à un système de crédit basé sur le papier–monnaie. En 1716, il créa la Banque générale, qui avait l'autorité d'émettre les billets. L'année suivante, il fonda la Compagnie d'Occident, dont le capital provenait de la vente d'actions de 500 livres, payables uniquement en billets émis par le gouvernement. Vu le succès initial des premières actions, les « mères », Law lança de nouvelles émissions, appelées les « filles » et les « petites–filles ». À l'aide de campagnes publicitaires et de relations publiques, dans lesquelles il présentait le Mississippi comme un pays de cocagne, Law suscita un engouement extraordinaire pour son système. En échange du monopole commercial en Louisiane, la Compagnie d'Occident était chargée de la défense de la colonie, notamment l'entretien des fortifications et des troupes, ainsi que les présents offerts aux Amérindiens. Elle devait également transporter, au cours des 25 prochaines années, 6 000 colons et 3 000 esclaves africains jusqu'à la colonie. En 1719, la Compagnie d'Occident acquit plusieurs autres sociétés d'outre-mer (dont les Compagnie du Sénégal, des Indes orientales et de la Chine) pour former la Compagnie des Indes. Toutefois, l'émission de quantités excessives de billets de banque affaiblit la confiance dans le système de Law, qui finit par s'effondrer. Law, ruiné, s'enfuit à Bruxelles en décembre 1720. Ce petit volume bilingue, contenant des textes français et anglais sur des pages en regard, fut publié à Londres en 1720, juste avant la chute du système économique de Law. Il souligne la hausse spectaculaire des actions de la Compagnie d'Occident et ses bienfaits sur l'économie tout entière du royaume de France. L'ouvrage comprend une description du pays de Mississippi et un récit des découvertes faites par Louis Jolliet (1645‒1700) et Robert Cavelier de La Salle (1643‒1687).

Dernière mise à jour : 20 novembre 2015