Relation de ce qui s'est passé en Nouvelle-France en l'année 1634

Description

Relation de ce qui s'est passé en Nouvelle-France en l'année 1634 est sans doute le plus riche des récits jésuites publiés à Paris entre 1632 et 1673. Écrit par le missionnaire français Paul Le Jeune (1592−1664), l'ouvrage est célèbre par sa qualité littéraire ainsi que pour ses observations sur les Amérindiens montagnais. Né près de Châlons-sur-Marne, en Champagne, Le Jeune fut novice jésuite pendant deux ans, entre 1613 et 1615. Il étudia ensuite la philosophie au Collège Henri IV de La Flèche où il rencontra le père Énemond Massé (1575−1646)‎, de retour de l'Acadie. Massé suscita chez Le Jeune un vif intérêt dans les missions lointaines. Ordonné prêtre en 1624 et nommé supérieur de la mission jésuite au Canada en 1631, Le Jeune arriva au Québec l'année suivante et éveilla un grand esprit missionnaire dans la colonie. Désireux d'apprendre les langues amérindiennes, il décida, au cours de l'hiver 1633−1634, de suivre un groupe de Montagnais lors d'une expédition à travers leurs territoires de chasse. Pendant près de six mois, il subit le froid, la faim et l'épuisement au cours des longues marches en raquettes. Pendant le voyage, il subit les railleries, voire parfois une franche hostilité, de la part du principal chaman des Montagnais, Carigonan. Mais certains historiens affirment que c'est Le Jeune qui le provoquait. Le voyage convainquit Le Jeune que la colonisation permanente des Amérindiens était indispensable à leur conversion. À l'issue du voyage, Le Jeune écrivit la brillante Relation de 1634. Outre la mise en exergue de son talent d'écrivain, Le Jeune relata le fonctionnement de la société montagnaise au XVIIe siècle, d'un intérêt ethnographique exceptionnel. Auteur de nombreuses autres Relations, Le Jeune demeura supérieur de la mission jésuite au de 1632 à 1639. Il revint en France en 1649 pour occuper le poste de procureur de la mission pour la Nouvelle-France, et ce jusqu'en 1662.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Sébastien Cramoisy, Paris

Titre dans la langue d'origine

Relation de ce qvi s’est passé en la Novvelle France en l'année 1634

Type d'élément

Description matérielle

342 pages

Références

  1. Kenneth M. Morrison, The Solidarity of Kin: Ethnohistory, Religious Studies, and the Algonkian-French Religious Encounter (Albany, New York: State University of New York Press, 2002).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 20 novembre 2015