Nouveaux voyages de M. le baron de Lahontan dans l'Amérique septentrionale

Description

Louis-Armand de Lom d’Arce, baron de Lahontan (1666‒1716), fut un soldat français envoyé en Amérique du Nord en 1683. Il participa à la campagne française contre les Iroquois au lac Ontario en 1684 et fut désigné pour commander le Fort Saint-Joseph (aujourd'hui Niles, dans l’état du Michigan) en 1687. En 1688‒1689, il explora les rives des rivières Fox et Wisconsin ainsi que la région alentour de ce qui est aujourd'hui Green Bay, dans le Wisconsin. Il retourna en France en 1692, mais dut prendre la fuite vers le Portugal l'année suivante en raison d'un différend avec Jacques-François de Monbeton, gouverneur de Placentia (Plaisance) et d'Acadie, qui l'avait accusé d'insubordination. Lahontan erra à travers l'Europe le restant de ses jours. En 1703, il publia Nouveaux voyages de M. le baron de Lahontan dans l'Amérique septentrionale, ouvrage en deux volumes considéré comme le meilleur livre sur la Nouvelle France du XVIIe siècle. Le premier volume se présente sous la forme de 25 lettres contenant la description des lieux que Lahontan visita ainsi que les récits de ses voyages. Le second volume est la suite du premier, Mémoires de l’Amerique septentrionale, et décrit en détail la géographie, le commerce et les habitants de l'Amérique du Nord. Le livre contient des illustrations et une carte. Il se termine par Petit Dictionaire de la Langue des Sauvages, qui se compose principalement d'un glossaire de termes algonquins et de leurs équivalents français ainsi que de quelques termes hurons. Le livre de Lahontan fut largement lu, piraté et traduit en Europe. Il influença l'opinion de penseurs du XVIIIe siècle tels que Voltaire, Montesquieu et Jonathan Swift concernant les peuples non européens.

Dernière mise à jour : 20 novembre 2015