Plan de la ville de la Nouvelle–Orléans telle qu'elle était le 30 mai 1725

Description

La Nouvelle–Orléans fut fondée en 1718 par Jean–Baptiste Le Moyne de Bienville et baptisée ainsi en l'honneur du régent de France Philippe d'Orléans (1674–1723), qui venait de céder le monopole d'exploitation de la colonie adjacente à John Law et à la Compagnie d'Occident. Située sur le Mississippi, près du golfe du Mexique, où le fleuve se jette, la ville devint la capitale de la Louisiane en 1722. Ce plan, d'un cartographe inconnu, montre la Nouvelle–Orléans telle qu'elle était en 1725. De forme rectangulaire et régulièrement quadrillée, la ville était protégée par un étroit mur d'enceinte et dotée d'une place d'armes ouverte sur le fleuve. Outre les nombreux édifices destinés à l'administration coloniale (gouvernement, intendance, prison, casernes militaires, etc.) et à l'exercice des fonctions religieuses (église, presbytère et hôpital), elle comptait également plusieurs magasins, comme la légende l'indique. La demeure et la propriété appartenant au Sieur de Bienville, gouverneur de Louisiane à plusieurs reprises, sont visibles dans l'angle inférieur gauche, juste en–dehors des murs de la ville. L'échelle est fournie en toises ; une toise correspondant à 1,95 mètre environ. La carte inclut une rose des vents, ainsi que des dessins de bateaux et de navires dans le port. Elle est extraite de la collection du géographe Jean–Baptiste Bourguignon d'Anville (1697–1782). Elle fut offerte au roi Louis XVI en 1782, puis déposée à la Bibliothèque nationale de France en 1924.

Date de création

Date du sujet

Titre dans la langue d'origine

Plan de la ville de la Nouvelle Orléans en l'état quelle étoit le 30 may 1725

Type d'élément

Description matérielle

1 carte : manuscrite ; 44,5 x 64 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 4 novembre 2015