Carte de l'océan Atlantique, 1601

Description

Cette carte–portulan de l'océan Atlantique, dressée par Guillaume Levasseur en 1601, témoigne du haut degré d'exactitude atteint par les hydrographes français de l'école normande qui, à cette époque, cartographiaient l'Atlantique depuis plus d'un siècle. Elle constitue également une grande richesse sur le plan toponymique. Pour le Canada, vingt–huit noms sont extraits des écrits sur les voyages de Jacques Cartier. Sept d'entre eux sont inédits, dont celui de « Québec », qui apparaît sur une carte pour la première fois. La région nord–est de l'Amérique du Nord, appelée ici Nouvelle–France, est marquée des armoiries françaises, bien que les premières colonies françaises permanentes aient été établies plusieurs années plus tard (ville de Québec en 1608). La carte montre les côtes européennes, de Hambourg au cap Matapan, et africaines, de Cyrène au cap de Bonne–Espérance, ainsi que le littoral des Amériques, du Labrador au Río de la Plata, sur la côte atlantique, et du Nicaragua à Conceptión, sur la côte pacifique. Pilote de la marine, Levasseur est considéré comme le plus érudit des hydrographes normands. Il écrivit deux traités sur l'hydrographie, ainsi que des ouvrages sur les sinus mathématiques et les fortifications. À l'exception d'une carte du monde publiée dans l'un de ses traités, il s'agit ici du seul ouvrage cartographique existant encore aujourd'hui.

Date de création

Date du sujet

Type d'élément

Description matérielle

1 carte : manuscrite, enluminée sur vélin ; 74,5 x 99 centimètres

Références

  1. Sarah Toulouse, “Marine Cartography and Navigation in Renaissance France,” in David Woodward, editor, The History of Cartography, vol. 3, Cartography in the European Renaissance (Chicago: University of Chicago Press, 2007).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 19 août 2015