Carte de la Louisiane, vue de la Nouvelle–Orléans

Description

De Beauvilliers, ingénieur royal français, dressa en 1720 cette carte représentant l'ensemble du réseau hydrographique du fleuve Mississippi, du Pays des Illinois à La Nouvelle–Orléans et au golfe du Mexique, ainsi que les régions à l'ouest de ce cours d'eau, s'étendant à travers l'actuel Texas et au Nouveau–Mexique. La carte, réalisée à Paris, repose sur les observations issues du journal de Bénard de La Harpe (1683–1765), « commandant sur la rivière Rouge ». De la Harpe, officier, marchand et explorateur français, explora la majeure partie des terres correspondant aujourd'hui au Texas, à l'Arkansas et à l'Oklahoma. Il partit de sa ville natale de Saint–Malo et navigua jusqu'à La Nouvelle–Orléans en avril 1718. Le gouverneur de Louisiane le chargea d'établir un poste de traite et d'explorer le cours supérieur de la rivière Rouge. De la Harpe remonta la rivière, devenant le premier explorateur européen à fouler le sol de l'actuel État d'Oklahoma. Il rencontra de nombreuses tribus d'Amérindiens, notamment les Wichitas, les Osages et les Apaches. De la Harpe retourna à La Nouvelle–Orléans en janvier 1720, puis repartit pour la France, où il publia un récit détaillé de ses voyages. La carte montre l'itinéraire de l'explorateur, les fleuves et rivières, les villages amérindiens, chacun accompagné du nombre d'habitants, les missions espagnoles et les zones d'abondance de « bœufs sauvages » (bisons). Un cartouche dans l'angle supérieur gauche représente le fleuve Mississippi et son embouchure dans le golfe. Il contient un autre cartouche incluant une illustration de la ville de La Nouvelle–Orléans.

Dernière mise à jour : 19 octobre 2015