Carte de l'océan, où sont tracées les différentes routes des navigateurs autour du monde

Description

Cette carte, intitulée Carte de l'océan, où sont tracées les différentes routes des navigateurs autour du monde, fut dressée par le cartographe français Jean–Nicolas Buache (1741−1825) afin de préparer le voyage autour du monde de l'explorateur français Jean–François de Galaup, comte de La Pérouse (1741−1788), puis de cartographier les découvertes effectuées durant le périple. En 1783, le gouvernement français décida d'envoyer une expédition dans le Pacifique pour terminer les travaux entrepris par l'explorateur britannique James Cook, particulièrement pour cartographier la mer de Béring, dont la géographie était encore très méconnue des Européens. La Pérouse, officier de marine qui s'était distingué pendant deux conflits, y compris la guerre d'indépendance américaine, fut choisi pour diriger l'expédition. Cette carte préparatoire au voyage de La Pérouse constitue un véritable catalogue des incertitudes géographiques de l'époque dans l'océan Pacifique. Elle montre l'itinéraire prévu de l'expédition, ainsi que les tracés des principaux voyages européens effectués dans le Pacifique jusqu'aux années 1780. En Amérique du Nord, une grande partie de la côte située entre le mont Saint–Élie (aujourd'hui en Alaska) et le port de Monterey reste à explorer. Des cinq exemplaires produits de la carte, une copie fut remise au roi Louis XVI, qui la fit compléter au fur et à mesure des nouvelles reçues sur la progression de l'expédition. Les informations recueillies lors de l'exploration le long des côtes ouest de l'Amérique furent relevées avec soin sur un feuillet volant. L'image retraçant l'itinéraire et les découvertes de La Pérouse pouvait ensuite être superposée, pour une comparaison directe, sur celles montrant les découvertes de Cook, des Espagnols et d'autres explorateurs. La Pérouse, qui embarqua depuis Brest le 1er août 1785, réalisa d'importantes découvertes dans le Pacifique Nord, déterminant notamment que Sakhaline était une île, mais il ne regagna jamais la France. En mars 1788, ses frégates furent perdues en mer près de Vanikoro, une des îles de l'archipel de Santa–Cruz (aujourd'hui les îles Salomon).

Date de création

Date du sujet

Titre dans la langue d'origine

Carte de l'Océan où sont tracées les différentes routes des navigateurs au tour du monde

Type d'élément

Description matérielle

1 carte sur 3 feuilles : manuscrites, rehaussées de couleurs et doublées de soie bleue ; 1. 62,5 x 162,5 centimètres, 2. 59,5 x 182 centimètres et 3. 62,5 x 182 centimètres

Références

  1. Leslie R. Marchant, “La Pérouse, Jean-François de Galaup (1741–1788),” in Australian Dictionary of Biography (Canberra: National Centre of Biography, Australian National University, 1967− ).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 19 octobre 2015