Régime de santé

Description

Arnau de Vilanova (ou Arnaldus de Villanova, 1238‒1311 environ) était un chrétien dont les ancêtres s'étaient établis à Valence juste après la reconquête de celle‑ci par Jacques Ier d'Aragon, dit le Conquérant (1208–1276). Il étudia la médecine à Montpellier en 1260 et exerça à Valence et à Barcelone en tant que médecin du roi à la cour de Pierre III, celle d'Alphonse III et celle de Jacques II d'Aragon. Outre son engagement dans les questions politiques et religieuses de son époque, il fut probablement le médecin le plus éminent d'Europe au Moyen‑Âge. Il rédigea des ouvrages de médecine de premier ordre, notamment celui présenté ici, Regimen Sanitatis ad regum Aragonum, Medicinalium introductionum speculum (Régime de santé destiné aux rois d'Aragon : un reflet de l'administration de médicaments), ainsi que des traités sur les pathologies générales et sur d'autres sujets relatifs à la médecine. Il fut connu pour être le « médecin des rois et des papes ». Il fut également un linguiste maîtrisant l'hébreu, l'arabe, et peut‑être le grec, les langues de France et d'Italie, ainsi que ses langues de travail, le latin et le valencien. Écrit en 1308, Regimen Sanitatis resta durant trois siècles l'un des ouvrages médicaux les plus estimés dans les pays chrétiens latins. C'était par ailleurs un texte de référence en matière de médecine préventive, dans lequel son auteur présentait un ensemble de recommandations relatives à la santé et à la sécurité, à la diététique, aux plantes médicinales et à d'autres pratiques thérapeutiques. Cet ouvrage bénéficia d'une large diffusion à travers l'Europe au Moyen‑Âge, à la Renaissance et lors des siècles suivants, ce qui atteste de son importance. Rédigé sous forme poétique, il est constitué de 364 vers d'origine auxquels d'autres strophes furent ajoutées ultérieurement.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Bernardinus de Vitalibus, Venise

Langue

Titre dans la langue d'origine

Regimen sanitatis

Type d'élément

Description matérielle

324 pages

Références

  1. Universitat Autònoma de Barcelona, “Arnau DB. Corpus digital d’Arnau de Vilanova.” http://grupsderecerca.uab.cat/arnau/en.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 5 septembre 2017