« Privilegio Rodado », confirmant le changement du domaine de Mejorada en termes d'impôts pour les vignobles de Valladolid, convenu entre le monastère royal de Santa Maria, à Valladolid, et Fernán Rodríguez, chambellan du prince D. Pedro

Description

Le privilegio rodado est un document de la cour espagnole, datant de la fin de l'époque médiévale, dont le nom provient du grand cercle qui figure sur le document et confirme sa validité. Il s'agit du seul type de document royal portant cette marque à cette fin spécifique. L'utilisation du cercle remonte à la cour papale de Léon IX, au milieu du XIe siècle, puis elle devint répandue à partir du XIIe siècle. Déjà dans Las Siete Partidas (corpus législatif en sept parties, également appelé Las Partidas), le roi de Castille–et–León Alphonse X (ou Alphonse le Sage, 1221–1284) avait défini les caractéristiques du privilegio rodado. Le support utilisé devait être le parchemin, le sceau devait être en plomb et attaché à l'aide de fil de soie rouge, vert, etc. Le cercle visait, entre autres, à éviter les falsifications. Sous le règne d'Alfonso XI (1311–1350), l'Espagne continua à promulguer des lois stipulant comment la chancellerie royale devait être effectuée et les documents envoyés. Le document présenté ici est issu des Cortes de Madrid de 1329, premières d'Alfonso en tant que roi. Les Cortes étaient un conseil convoqué pour assister le monarque, approuver les actions royales ou augmenter les impôts en vue des campagnes militaires. Ce type de document était organisé dans un ordre établi : le chrisme (emblème du Christ, constitué des lettres grecques chi et rhô ; visible en haut à gauche), la souscription ou l'inscription (de l'auteur, dans ce cas Alfonso XI, qui est nommé avec toutes ses terres selon la formule établie), le destinataire (à qui le document s'adresse) et les salutations (absentes de ce document). Après ces formalités, le texte proprement dit suit plusieurs étapes : en premier lieu, un préambule, puis une notification, c'est–à–dire une courte formule introduisant la déclaration d'intention, et la disposition, à savoir l'action juridique ayant donné lieu au document. L'acte se termine par la date et le grand cercle, qui ici contient un cercle interne incluant le blason de Castille–et–León. Les privilegios rodados étaient très appréciés, particulièrement pour le raffinement de leurs composants, leur conception, leurs cercles et leurs chrismes.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

Privilegio rodado, confirmando el cambio de la heredad de Mejorada, en término de Fita, por unas viñas en Valladolid, hecho entre el Monasterio de Sta. Mª la Real (Valladolid) y Fernán Rodríguez, camarero del Infante D. Pedro

Type d'élément

Description matérielle

1 feuillet : parchemin ; 65 x 54 centimètres

Références

  1. Roger Bigelow Merriman, “The Cortes of the Spanish Kingdoms in the Later Middle Ages,” American Historical Review, 16, no. 3 (April 1911).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 8 juillet 2015